Un espoir fou : ML2D

Toutes affaires cessantes, précipitez-vous chez votre libraire, ou plus surement sur AMAZON votre libraire n’ayant peut être pas l’ouvrage en stock, et achetez le livre de Simone Wapler.

Vous allez profiter d’une bouffée d’oxygène.

Vous allez comprendre que oui, la vie pourrait être simple, vos libertés naturelles existent et peuvent être respectées.

Puis vous irez sur le site du mouvement ML2D

Puis vous regarderez la vidéo ci-dessous, en étant indulgent pour la prestation de votre serviteur.

Alors vous vous direz : “Mais oui bien sûr, c’est possible”.

Et sans doute vous militerez pour qu’à la prochaine présidentielle le grand virage salutaire soit pris, que la France ne fonce pas dans le décor du fait des irresponsables menteurs qui prétendent la conduire alors qu’il n’en n’ont ni les moyens ni la qualité.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « Un espoir fou : ML2D »

  1. D’accord avec Richard,en ce qui concerne les anglais,ils ont souvent un coup d’avance.
    Cette vidéo donne de l’espoir, et on peut constater qu’il y a des gens bien, mais les parasites ne se laisseront pas faire.

  2. J’ai effectivement vu ce livre en librairie, le problème est qu’il n’y en avait que quelques exemplaires avec toute une pile de piketty juste à côté. Les maisons d’éditions, les distributeurs et les librairies sont sous le contrôle des gauchisants soixante-huitards dans ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *