UN SOUTIEN A DUPONT MORETTI…

Lu sur FB.
à l’attention des magistrats de France,
Eut-égard des derniers événements, il était impensable que je ne vous fasse pas part de mon immense émotion quant à nomination d’Éric Dupont Moretti.
Bon, je vous accorde qu’au regard du procès d’Outreau, j’ai un peu bégayé en ch’tit à l’annonce de sa nomination, mais rapidement l’effet de surprise s’est dissipé, puisque désormais mes compétences juridiques nouvellement acquises sur les « bancs de la fac » (par correspondance plus précisément), s’imposent dans toutes mes réflexions.
Or Éric Dupont Moretti était un avocat pénaliste, ses objectifs professionnels consistaient donc à défendre les intérêts de ses clients dans leur entièreté, et tout le monde s’accorde par ailleurs à dire qu’il le faisait particulièrement bien.
En outre, il s’avère que durant cette période d’études périlleuses il m’est vite apparu comme mon mentor, et cela bien qu’à mes yeux, il plaidait du mauvais côté, je ne pouvais qu’admirer son style, sa stratégie, sa réactivité, son adaptabilité par lesquelles on ne peut que constater, une intelligence remarquable.
Car reconnaissons-le, sa victoire au procès d’Outreau a été possible seulement sur les manquements volontaires ou non, des enquêteurs, des experts et des magistrats !
Par conséquent je ne peux maudire Éric Dupont Moretti d’avoir effectué son travail à la lumière de la déontologie qu’exige sa fonction et pour laquelle il a prononcé son serment.
Ces deux obligations qui consacrent la formation de tout avocat et auxquelles j’ai refusé de me soumettre par amour de ma liberté, une liberté qui me pousse à défendre en priorité les intérêts des citoyens et cela avant de protéger la république, les magistrats et mes confrères,
Un refus qui par conséquent me prive de plaider par devant les tribunaux, mais qu’importe ! Ce monde que je connais désormais très bien, me dégoûte, m’écœure, comme le dit DANTE ces personnes-là quand ils trépassent, crouillent dans les bas fond des enfers, ce qui au regard des lois divines revêt d’un syllogisme imparable !
Or ma détermination à apprendre le droit n’a jamais visé des objectifs carriéristes, elle était motivée seulement par la colère créatrice que soutient Aristote.
Ainsi cette extraordinaire nomination est vite devenue à mes yeux une sainte providence,
le meilleur, d’entre tous, vient de passer à l’accusation, et si il est aussi rigoureux dans cette mission qu’il l’était dans la précédente, la justice va être enfin purgée, par conséquent la justiciable que je suis ne dois pas succomber à l’engouement de la foule manipulée qui hurlent devant cette nomination aussi salvatrice que nécessaire car cette nomination est pour tout professionnel du droit qui s’intéresse un tant soit peu à la grogne légitime des justiciables, normale, dès lors que si les magistrats avaient un tant soit peu d’humilité et de respect pour la justice de leur pays, ils auraient réalisé que 75% des citoyens ne croient absolument plus à leur justice de cagoulards, et sont, par conséquent, allés se plaindre par dizaine de milliers auprès de l’ONU, de la CEDH, de la CJUE, et de la CPI,
En bref, toutes les déjections juridiques françaises viennent de remonter par les canalisations de la pyramide des normes jusqu’à son sommet, et les hautes instances pataugent désormais dans cette merde nauséabonde qui met particulièrement en danger leurs intérêts universalistes dès lors que la nation des droits de l’homme a définitivement perdu confiance en sa justice et de facto en la justice !
Mais tel le Titanic, les représentants de la magistrature française, intimement persuadés d’être au-dessus des lois, n’ont pas constaté que l’ONU avait mis la justice française à l’ordre du jour du 2ème semestre de 2020,
ils n’ont pas non plus réalisé qu’un rapport exposé devant le conseil de l’Europe précisait que la France devait son chômage de masse à la corruption des magistrats,
ni même que la CEDH après avoir condamné la France à plusieurs reprises sur la fonction anti-démocratique des procureurs français, se questionnait désormais sur la fonction tout aussi anti-démocratique du juge de l’instruction…
Non ils ont continué à rendre justice au regard de leur propres intérêts et privilèges, nous prenant pour des cons sous-entendant que notre stupidité ne nous permettait pas de comprendre les décisions des juges aux sièges, comme par exemple, l’affaire Christine Lagarde, et cette incroyable interprétation du texte relatif à la négligence,
Car où est la réparation de la négligence qui doit motiver la dispense de peine ? Où sont ces 500 MILLIONS d’euros d’argent public perdus par inadvertance ?
Alors parlons de cette culture de l’entre soi que je dénonce depuis des années, parlons de ce trafic d’influence politico judiciaire qui fait rage en province par l’intermédiaire des présidents des conseils départementaux qui suite à la violation des limites d’initiatives de la constitution de 1958 jouissent des pouvoirs de la république,
En tant que la forme de la république ne pouvait être réformée, et pourtant il y a presque 30 ans le premier article de la constitution est devenu l’un des plus gros paradoxes juridiques : « les pouvoirs de la république sont indivisibles (…) les pouvoirs de la république sont décentralisés » ?????
Au surplus, si les français ne sont « pas fichus » de comprendre la loi, c’est qu’il y a une violation du principe d’accessibilité et d’intelligibilité de la loi, de la part des administrations, mais pas seulement puisqu’un juge doit trancher au regard de ce qu’un citoyen normalement informé conclurait sans quoi il viole le principe de prévisibilité relatif à sa fonction.
En outre il doit aussi se déterminer selon la chaîne causale, pour identifier le rôle de chacun face à l’acte infractionnel que réprime la loi.
Par conséquent le trafic d’influence qui gangrène la magistrature par cette culture élitiste de l’entre soi amène ces individus à administrer la justice au regard de leur propre intérêt et non au regard de la manifestation de la vérité, or la mauvaise administration de la justice est un trouble à l’ordre public qui pousse les justiciables spoliés à la rébellion.
Mais en méconnaissant ou en outrepassant leur pouvoir in concreto pour caractériser le trouble à l’ordre public en faute directe imputable au justiciable, et cela alors même que la chronologie des événements démontrent matériellement qu’en réalité la faute qu’ils veulent absolument qualifiée de direct est en réalité une faute indirecte qui a germé par la violence qu’exerce la corruption par trafic d’influence sur la multitude des justiciables qui en sont victimes.
Car Là encore, les magistrats se bornent à qualifier la faute indirecte sous la condition expresse que les auteurs de la situation qui ont poussé un citoyen à commettre une infraction ne relèvent pas de l’institution judiciaire ou plus précisément de ses représentants !
Pourtant cette rébellion est tout aussi légitime que légale, mais elle sera naturellement sanctionnée par une habile perversion des textes qui transgresse les principes même des droits inaliénables humains.
Par conséquent pour tout justiciable lambda les principes, de l’égalité, de liberté et de fraternité ne s’appliquent pas, il semble qu’en France pour jouir de ces 3 principes fondamentaux il faut avoir prêté serment à une confrérie, ou encore à un ordre, en bref il faut faire partie de « la » secte…
Ainsi Cette nomination a pour objectif l’application des textes relatifs aux magistrats qui stipulent que l’obstruction volontaire de la manifestation de la vérité de la part de ces derniers est punie de 15 ans de prison ferme !
A ce jour la Bête Noire a pu accéder à cette place prestigieuse par la force du peuple et des hautes cours internationales, alors lorsque vous vous cachez derrière une plainte de prise illégale d’intérêt à l’encontre d’Eric Dupont Moretti, de qui vous moquez vous ????????????
Car dans votre petit monde rien qu’à vous, il est classique, voir systématique, que les victimes soient jugées par leur bourreau. Oui le juge corrompu qui ruine la vie des justiciables se colle au cul de ces derniers tel un morpion, le suce jusqu’au sang et cela jusqu’à que mort s’en suive, sans que le dépaysement, ou encore qu’une récusation soit purgée !
Car 12 000 personnes par an se suicident à cause d’une mauvaise interprétation du Dalloz quand on compte 40 morts en moyenne par an pour une mauvaise interprétation du Coran.
Bien que la tenue soit identique les magistrats sont bien plus meurtriers que les islamistes et pourtant malgré le nombre de morts à leur actif, ils sont là libres, rémunérés par les victimes qu’ils mettent à mort ! quelle perversité, quelle inhumanité, quelle monstruosité !
Alors il est évident que l’ensemble des justiciables qui ont eu le courage de me faire confiance et moi-même, allons soutenir Eric Dupont Moretti, en tant que nous allons nous constituer témoin à décharge en la cause du nouveau garde des sceaux, pour se faire nous allons envoyer nos multitudes de jugements argués de faux et rendus en violation de l’ensemble des textes nationaux et internationaux,
Ainsi des milliers de dossiers vont engorger la cour de la république en soutien à Acquitador !
Tous ces dossiers qui prouvent indéniablement la culture de l’entre soi et le trafic d’influence que vous entretenez illégalement depuis des décennies,
Le psaume 58 auquel j’ai souvent fait référence stipule que le juste se lavera les pieds dans le sang des impies,
Quant à mon pèlerinage annuel sur le tombeau st Yves de vérité a fini par payer ! St Yves n’accordera pas son pardon cette année !
J’ai dit !
Edwige Garcia
Etre humain libre !
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « UN SOUTIEN A DUPONT MORETTI… »

    1. On élit les députés et il en sort quoi? Direct des votes pour les impôts et les taxes; on élit un président? Direct pour nous enfermer, ils protègent tous leurs intérêts, protège la fonction public, qui on des métiers non « mercantile, et non soumis à une quelconque rentabilité »; alors élire des juges, je vois pas ce que cela changerait, on pourrait aussi élire le shérif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *