CONSEIL D’ÉTAT et BERCY : TOUS DES ÉNARQUES…

J’ai voulu comprendre pourquoi 90% des contribuables qui contestaient leurs redressements perdaient au final (chiffre de Bercy).
Seul 10% sauvaient partiellement ou totalement leur peau.
90% ça fait un sacré pourcentage de fraudeurs.
Ayant mon cas personnel en exemple, et moi, je sais ce que j’ai fait et je connais donc la malhonnêteté de Bercy.
Eux et moi sommes les seuls à connaître la vérité.
La vraie.
Je ne vais pas vous refaire un plaidoyer contre mon abus fiscal, je vous l’ai déjà fait.

Nous connaissons tous la malfaisance financière irresponsable des énarques, j’ai fait plusieurs articles sur ce blog à ce sujet et donc je ne vais pas remettre le couvert.
C’est maintenant de notoriété publique, mais bof…
Nos derniers présidents et quasiment tout leur staff en étaient issus jusqu’à  l’actuel en 2018.
(voir http://www.temoignagefiscal.com/lena-ou-lincompetence-sublimee/)
Nous savions tous que La haute tête de Bercy (ministres, directeurs et Cie) était la chasse gardée des énarques. Bercy par lui-même est peuplé de 45% d’énarques.
45% c’est une hégémonie du clan « énarques ».
Tous cela nous le savions et alors ?

Je me suis intéressé au Conseil d’Etat, comme disent les journalistes jamais en mal de non sens, le Conseil des Sages. Notre plus haute juridiction.
Après il y a Dieu !
Certains disent que un Dieu est maintenant à l’Elysées, venu directement de l’Ena…

Donc j’ai attrapé l’organigramme du Conseil d’Etat (disponible sur internet http://www.conseil-etat.fr/content/download/88767/848481/version/1/file/mrse-FEV2017.pdf) et je me suis tapé consciencieusement tous les noms de ces Messieurs Dames et j’ai vérifié qui venait ou pas de l’ENA.

Surprise, mais ce n’en n’est pas vraiment une, leur pourcentage doit avoisiner les 80%.

Si vous additionnez A+B, ici vous n’obtiendrez pas la tête à Toto mais un enfant de CP pourrait comprendre le pourquoi du comment des 90% des con-tribuables recalés par les instances « supérieures ».

Alors quoi, toujours confiant dans la justice de notre beau pays ?

E.Bolling

P.S : Vous savez aussi que le tribunal administratif est peuplé exclusivement d’énarques. Ceci expliquant cela.
Et c’est pas fini, l’ENA crachant entre 200 et 300 bébés énarques par an…

 

RAPPEL : MOBILISONS NOUS.
SIGNEZ LA PÉTITION. (Colonne à droite)

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux procédures devant le T.A. Dans l'une d'elles il y sera posé une QPC (question prioritaire de constitutionnalité) sur le Non Bis In Idem que n'a pas respecté Bercy, en passant outre au jugement définitif du Tribunal Correctionnel de Paris.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « CONSEIL D’ÉTAT et BERCY : TOUS DES ÉNARQUES… »

  1. et vous avez vu les echos-logistes !!!
    apres sarko , en 2012 notre flanby de promotion voltaire de bon arien , walls, viadalies, le drian , cahuzac, lurel escoffier , cuviller, chantepy , bel , rebbsamen, place, baylet melanchon et j’en passe …
    ET AUSSI…

    « Maçons friendly » ou « sans tablier »

    Marylise Lebranchu (Décentralisation), Stéphane Le Foll (Agriculture), Vincent Peillon (Education), Michel Sapin (Travail), Thierry Repentin (Formation professionnelle), Aquilino Morelle (conseiller politique du président).

    PS initiés

    Jean Le Garrec (ancien ministre), Elisabeth Guigou (ancienne ministre), Philippe Guglielmi (premier secrétaire fédéral du PS de Seine-Saint-Denis), Guy Arcizet (ancien grand maître du GO), José Gulino (grand maître du GO).

    Sénat initiés

    Michèle André (Puy-de-Dôme, PS), Robert Navarro (Hérault, PS), Bernard Saugey (Isère, UMP).

    Assemblées initiés

    Claude Bartolone, Christian Bataille, Henri Emmanuelli, Pascale Crozon, Pascal Terrasse, Brigitte Bourguignon, Odile Saugues, Jean-Marie Le Guen.

    Collectivités locales initiés

    Jean-Jacques Queyranne, (président de la région Rhône- Alpes) Gérard Collomb, (maire de Lyon), Jean Germain, (maire de Tours), Daniel Percheron, (président de la région Nord-Pas-de-Calais).

    pour faire un parallèle avec Bercy et ce qui vous préoccupe dans votre gentil blog

    Daniel Keller est né d’une mère aveyronnaise et d’un père suisse-allemand. Il est énarque et normalien1. Il a enseigné la sociologie à l’université d’Aix-en-Provence avant de devenir administrateur civil au ministère de l’Économie et des Finances de 1994 à 19992.

    En 2000, il intègre la direction commerciale du Groupe Renault à des postes de direction en France et à l’étranger. Il est depuis 2011, directeur général de l’entreprise de distribution et concessionnaire automobile NEP-Car, groupe familial installé en région parisienne et comprenant 240 salariés3.

    En avril 2011, Daniel Keller devient le premier président de Fontenay-Laïcité, une association qui vise à défendre la laïcité contre toute pression communautariste à Fontenay-sous-Bois. ll siège d’ailleurs à l’Observatoire international de la laïcité. Depuis le 22 avril 2014, il est membre de la Commission nationale consultative des droits de l’homme4.

    Il est nommé le 5 novembre 2015 au Conseil économique, social et environnemental (CESE) au titre des personnalités qualifiées5.

    En 1996, Daniel Keller est initié dans la loge « Vérité – ni Dieu ni maître », loge maçonnique d’inspiration anarcho-syndicaliste située à Paris. Au cours de son parcours maçonnique, il devient membre du Cercle Ramadier – fraternelle (association) des francs-maçons de gauche2. De 2009 à 2012, il est président du congrès des loges de Paris 4 et de l’Europe de L’Est. À ce titre, il a contribué à l’extension de l’influence du GODF en Europe de l’Est puisque sous sa présidence, des loges ont vu le jour en Bulgarie, en Croatie, ou encore en Serbie. En 2011, il préside le 146e Convent annuel du Grand Orient de France (GODF) – assemblée générale de l’Obédience, qui se tient à Vichy6.

    En août 2013, dès le début de sa première montée au conseil de l’ordre à Nice, Daniel Keller est élu grand maître du Grand Orient de France7. Il succède à José Gulino. Lors de son élection, le Grand Orient de France revendique 52 000 membres en France et dans le monde, dont 2 000 femmes8. Son parcours en tant que grand maître est marqué par de nombreuses rencontres internationales, particulièrement, dans divers pays de l’Europe de l’Est, tels que la Serbie, la Macédoine, la Bulgarie, la Pologne et la Russie. Cela lui a permis d’acquérir une certaine connaissance des problématiques maçonniques internationales. En août 2014, puis en août 2015, il est réélu grand maître du Grand Orient de France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *