Florent Pagny, chanteur-fiscaliste PAR PIERRE-ANTOINE DELHOMMAIS

En s’exilant au Portugal, le chanteur met en lumière la dérive idéologique de nos prélèvements obligatoires devenus un outil de redistribution.

PAR 

Il est peu probable que le virage actuel du gouvernement dissuade Florent Pagny de s'installer au Portugal.
Il est peu probable que le virage actuel du gouvernement dissuade Florent Pagny de s’installer au Portugal. © Michel Monteils
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (7 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « Florent Pagny, chanteur-fiscaliste PAR PIERRE-ANTOINE DELHOMMAIS »

  1.  » une logique « socialiste » de l’impôt, considéré avant tout comme un outil de redistribution, logique reposant elle-même sur l’idée que l’enrichissement d’un individu est anormal, illégitime et même scandaleux. « Dès lors, l’impôt n’est plus le paiement d’un service rendu, il est la sanction que vaut à quelqu’un le fait de posséder plus de revenus ou de patrimoine que d’autres. On lui prendra ce supplément sans que ce soit en échange d’un service, mais simplement dans le but de l’appauvrir.  » sans oublier au passage un prélèvement plus que confortable et même usuraire pour abonder les revenus des hordes de fonctionnaires parfaitement inutiles

    1. autre formulation :
      En s’exilant au Portugal, le chanteur met en lumière la dérive idéologique de nos prélèvements obligatoires devenus un outil de redistribution AVEC PONX ET ZÉLUS SE SUCRANT GRASSEMENT AU PASSAGE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *