Ils sont à l’os (vidéo)

Bonjour,

Bien cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 4,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « Ils sont à l’os (vidéo) »

  1. Emmanuel,
    Il faut absolument pour contourner les médias complices du pouvoir, créer pour T.F. un compte twitter voire facebook afin de multiplier votre capacité d’intervention et d’audition.
    @+

  2. Il y a des économies à faire sur les abus de pouvoir , les dysfonctionnements du fisc qui dirige le pays vers sa ruine . Un pays dirigé par la direction générale des impôts est voué à sa perte. Comment peut-on comprendre que l’on continue de réaliser des économies sur les services régaliens alors que La France souffre de son administration, du nombre d’élus, d’un système démocratique, d’un gouvernement et de ses collectivités territoriales gargantuesques , par conséquence affaiblissant les services régaliens comme la santé et la justice . En France les privilèges ont la vie dure .
    Certains de nos concitoyens , trop nombreux ont l’impression d’être trop petit pour pouvoir changer les choses , essayez donc de dormir avec un moustique et vous verrez lequel des deux empêche l’autre de dormir. J’en appelle donc à une France : Réveille-toi ! Réveille-toi ! . J’en appelle à l’insoumission et au sursaut patriotique à la déraison, et à une véritable union de la France avant qu’il ne soit trop tard…avant qu’il ne soit trop tard .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *