JUSQU’OÙ POURRA ALLER BERCY?

Nous le savons tous maintenant, le vrai dirigeant de la France est Bercy.
Il est à l’origine de toutes les réformes  françaises, qui toutes bien sûr vont dans le même sens : ponctionner tous les français qui travaillent avec une préférence pour les entrepreneurs et les salariés de la classe moyenne.
Les ultras riches ont depuis longtemps pris la clé des champs ( http://www.temoignagefiscal.com/la-france-championne-du-monde-pour-lexportation-de-ses-millionnaires/), un peu comme les juifs riches à partir de 1933 en Allemagne.
Les riches ont suivi dans la foulée (lire http://www.temoignagefiscal.com/la-fuite-a-letranger-des-contribuables-dont-le-revenu-est-superieur-a-100-000-euros-annuels-saccelerent/) quand ils se sont aperçus que Bercy les avait dans le viseur et commençait à sérieusement les redresser sous des prétextes les plus futiles.
La richesse ayant quitté le territoire, Bercy s’occupa de ceux qui, pour diverses raisons ne pouvait s’enfuir : les salariés moyens cadres.
Nos énarques à Bercy ont suivi à la lettre les conseils de Mazarin à Colbert (le diable rouge) :
Colbert : Pour trouver de l’argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J’aimerais que Monsieur le Surintendant m’explique comment on s’y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu’au cou…
MazarinQuand on est un simple mortel, bien sûr, et qu’on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l’État…, lui, c’est différent. On ne peut pas jeter l’État en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les États font ça.
Colbert : Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l’argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables
Mazarin : On en crée d’autres.
Colbert : Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu’ils ne le sont déjà
Mazarin : Oui, c’est impossible.
Colbert:   Alors, les riches ?
Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus.Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres
Colbert : Alors, comment fait-on ?
MazarinColbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous
le derrière d’un malade ! il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches… Des Français qui travaillent, rêvant d’être riches et redoutant d’être pauvres ! C’est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là ! Plus tu leur prends, plus ils travaillent pour compenser…c’est un réservoir inépuisable
.

 

Les impôts, taxes et prélèvements divers ont atteint chez nous des sommets stratosphériques. Ils représentent environ 47 % du PIB.
La France est donc encore une fois championne du monde pour le poids de ses multiples prélèvements (http://leparticulier.lefigaro.fr/jcms/p1_1703493/la-france-2e-pays-au-monde-ou-l-on-paie-le-plus-d-impots)
Une deuxième médaille d’or pour s
es dépenses publiques qui atteignent le niveau record de 53,9 % du PIB en 2017.
Seuls les français bénéficiant des aides sociales passent au travers de la ponction des impôts par clientélisme électoral.
Ceux-ci ne veulent surtout que rien ne bouge et que ce soit toujours le voisin qui paye pour lui.
Ils ne s’aperçoivent pas qu’ils n’échappent pas aux taxes qui les plombent comme les autres. Celles-ci, comme les énormes taxes sur les carburants, sur les cigarettes, ne sont pas sélectives.

Bercy est donc obligé de ratisser de plus en plus larges, les abus qu’il favorise sont donc de plus en plus nombreux.
Pour pouvoir encore plus nous contrôler, et avoir nos économies à sa disposition, il va proscrire l’argent liquide. Sans celui-ci vous serrez pieds et poings liés à Bercy et il pourra vous ponctionner directement sur vos comptes!
Je ne vous parle pas du fameux prélèvement à la source « le stade suprême de l’oppression fiscale » (https://www.contrepoints.org/2018/08/24/315862-prelevement-a-la-source-le-stade-supreme-de-loppression-fiscale).

Nos énarques pour survivre, ne voulant réellement pas restreindre les dépenses publiques sont donc obligés de continuer leur course folle en augmentant chaque jour notre dette.  

Dette officielle après camouflage : 2 255,3 milliards d’€ soit 97,6% de notre PIB
La seule solution pour Bercy est donc d’augmenter encore et toujours la pression fiscale.
Les français sont de plus en plus réticents au fameux « consentement à l’impôt ». Bercy ayant pour lui la force policière, contraint chaque jour les réticents, comme à l’époque des fermiers généraux, en les ruinant et en les détruisant dans la plus grande discrétion et le silence des médias dont l’intérêt bien compris (subvention à la presse en 2015 : 387 millions d’€. https://www.contribuables.org/2017/02/montant-des-subventions-a-la-presse-en-2015-387-millions-deuros/) est de fermer les yeux et d’aller dans le sens du vent.

La chute de l’empire romain est due en partie à l’énorme pression fiscale sur ses citoyens qui préférèrent les barbares moins exigeants.
La royauté française s’écroula à cause d’une classe privilégiée abusant de ses prérogatives.
Idem pour le communisme qui a fini par s’écrouler. On peut faire facilement un parallèle entre sa Nomenklatura et nos énarques.

En 2018, en France tout est donc réunis pour une situation explosive.
Pression fiscale démesurée sur ceux qui travaillent et une classe de privilégiée représentée par les énarques et les dirigeants d’une économie de connivence.
On ne compte plus les scandales de celle-ci et leurs déficits abyssaux, sans responsables, que les français doivent toujours combler.
Même les gardiens du temple s’en mettent plein les poches (http://www.temoignagefiscal.com/bercy-lempire-du-mal-et-la-citadelle-de-tous-les-abus/)

Quand les français se décideront-ils de mettre un coup de pied dans la fourmilière qui les parasite depuis si longtemps.
Sommes-nous près du point de non retour ?

Il semble que les français, le cerveau lavé par des décennies de désinformation à la « stalinienne », se soient habitués à leur condition d’esclaves.
Tant qu’ils pourront remplir leur frigidaire…

Emmanuel Bolling

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (6 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « JUSQU’OÙ POURRA ALLER BERCY? »

  1. Un rappel de notre bien aimé LE ROI HENRI :

    Rien n’est sans doute plus nuisible à une société qui cherche son développement que l’impôt progressif sur le revenu.

    Il déresponsabilise de la dépense publique une très grande partie de la population — plus de 50% de celle-ci en France — ce qui rend, dans une démocratie où la majorité de plus en plus spoliée s’impose, tout contrôle de la dépense publique impossible.

    Il sert de protection aux fortunes en place qui, elles seules, peuvent reporter leurs taxes sur leur clientèle de consommateurs la plupart du temps captive. Il ne gêne donc pas du tout ces fortunes.

    Il massacre les jeunes pousses économiques en les privant du réinvestissement immobilier indispensable de leur bénéfice, excessivement capté par l’impôt progressif pendant leur phase ascensionnelle.

    Enfin, au motif de redistribuer le capital, il le terrasse puisqu’il produit non pas de la production mais de la pauvreté que, in fine, les plus humbles partagent plus que les autres.

    Pourquoi, dans ces conditions, cet impôt imbécile est-il si prisé des économistes ?

    C’est une question qui me fascine.

    Que les politiques le soutiennent, je peux le comprendre. Son aspect démagogique, son apparence d’équité, mais surtout la fausse gratuité qu’il fait miroiter aux humbles.

    Alors qu’il est évidemment inclus dans les produits ou services que leur procurent ceux qui le subissent, ont tout pour plaire aux prestidigitateurs professionnels de la politique.

  2. Surtout comment faire, une révolution? On s’aperçoit toujours que les mêmes reviennent trés vite; voter pour qui? Ils sont tous pareils. Quant on voit philippot reprendre les vieille demande des communiste depuis 81 sur l’augmentation du smic, donc…

  3. Comment les francais peuvent ils supporter ils se plaignent et à bregancon ils se
    Précipitaient pour voir les deux vacanciers de l Élysée c est à ne rien comprendre si çe n est qu ils sont lobotomises et culpabilises depuis des décennies et incapables de se défendre ils savent ou ne savent pas ou n ont pas compris
    Quemacron est illegitime qu il n est pas Président de la republique que les
    Citoyens peuvent annuler les pv pour limitationde vitesselesradars car tout
    Ceci est illegal que la loi sur les vaccinations illégale également les jugements
    De 2017 saufpour les crimes sont nuls et non avenus donc qu attendent ils pour se réveiller quanddes depenses inconsidérées comme la vaisselle ou comme La
    Piscine alors qu il oses dire qu il préfère la mer que par ailleurs un enfant
    Trisomique se voit fermer la porte de l école etque rien n’est proposé aux parents
    Que nous payons dessommes incroyable pour les ordures ménagères et que Paris
    n a jamais été aussi sale Paris poubelle du monde qu attend t on pour virer çes
    Gens ?!!

  4. Dans un monde où il faut penser global et agir local le comportement est plus important que les objectifs. La France a tous les atouts pour être un pays d’excellence démocratique et économique. Alors pourquoi ne l’est-elle pas ? = Car La France est un pandémonium , ce n’est pas un euphémisme .
    Comme disait Mr Nelson MANDELA que j’ai rencontré : »Je ne perds jamais. Soit je gagne , soit j’apprends » et j’ai beaucoup appris.
    La Société française est devenue si malhonnête que la vérité offense réellement que certains citoyens surtout pas les politiques du passé et surtout pas la presse . car Le vrai désordre en France c’est la justice . Nous incarnons une nouvelle politique , et l’espoir de justice, la vraie justice.
    Bercy a mis des pierres sur notre route. Bercy a décidé d’en faire des murs nous nous voulons en faire des ponts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *