La force, cette face sombre de l’humanité

L’emploi de la force n’est pas acceptable. Mais ne pas l’employer demande une attention de tous les instants, une maîtrise de soi peu commune. Personnellement, je ne suis pas sûr d’en être capable, je suis même sûr du contraire.

Comme tout le monde, je crie au scandale lorsque je suis obligé de me soumettre à la force des autres, mais il m’arrive trop souvent d’utiliser la mienne sans trop me soucier des conséquences pour les plus faibles du moment. J’en suis conscient, c’est inconfortable pour moi, mais peut-être porteur d’espoir pour ceux que j’emmerde.

En réalité, nous sommes tous le plus fort et le plus faible, alternativement ou dans le même temps.

Evidemment, la force prend les formes les plus diverses, dont certaines sont bien loin du muscle qui était sa seule expression initialement, encore que…

La force à laquelle je pense, que je nomme la face sombre de l’humanité, est celle qui contraint, qui fait que le faible se soumet à la volonté du fort en lieu et place de son propre choix.

A ne pas confondre avec la puissance, même dévastatrice, à laquelle certains adhèrent volontairement. Ceux qui partent à la guerre de leur plein gré affrontent la puissance, pas la force, même s’ils y perdent la vie. Alors que ceux qui subissent la guerre sans la vouloir sont les victimes de la force à laquelle je pense, que je hais, même s’ils survivent.

Notre liberté ne peut pas être absolue, à minima celle des autres la limite, ils sont alors une force qui s’impose, légitime. Personnellement, j’aurais tendance à la trouver, même cette force, inacceptable. Cependant, sans avoir besoin de réfléchir trop longtemps, je l’accepte facilement. Elle seule est acceptable.

Mais attention, il ne faudrait pas qu’ils abusent…. et toc, j’y suis dans le terrible cycle de la force sombre, imbécile. Pas facile de survoler le débat.

Pour bien faire, à chaque instant, pour chaque situation, il faudrait se demander si la force qui nous est imposée, ou que nous imposons, est légitime, acceptable. Sacré boulot.

Pourtant c’est la seule solution.

Ainsi Martino — pour ceux qui ne le sauraient pas il s’agit de l’inspecteur du fisc Martino qui dédie sa vie à me trainer devant les tribunaux pour laver plus blanc son honneur —  qui me poursuit systématiquement en diffamation, s’est-il posé la question de savoir s’il emploie journellement la force sombre ou non dans l’exercice de ses fonctions ?

Ainsi la masse des aigris qui par le biais de la majorité démocratique exige que les possédants leur remettent ce qu’ils ont gagné, se posent-ils la question de savoir si la force de leur masse est sombre ou légitime ?

Ainsi les possédants ont-ils acquis leur bien à l’aide de la force sombre ou légitimement, se posent-ils la question ?

C’est elle, cette force sombre, dont la noblesse a abusé, qui a généré les lumières et la révolution, au point que les révolutionnaires ont tenté d’instaurer la liberté et le consentement comme règle absolue du vivre ensemble. Leur échec fut exemplaire.

La révolution n’a servi, in fine, qu’à procurer de nouveaux habits à la force sombre, celle qui nous humilie et nous soumet aujourd’hui.

Peut-on éradiquer la force sombre ?

Voilà la bonne question. La réponse est : absolument non.

Il ne reste donc que trois solutions :

            – se vautrer dans les plaisirs de l’usage de la force sombre, en sachant qu’elle a une fâcheuse tendance au retour de flamme intempestif. Qu’il ne faut qu’un instant pour passer du stade de fort qui impose à celui de faible qui subi.

            – la combattre, c’est bien présomptueux, sa seule détection étant déjà d’une complication extrême. Seuls les saints y sont peut-être arrivés, ce n’est même pas sûr tant les témoignages sont sujets à caution.

            – L’éviter, cela me parait être la seule solution. D’une part en fuyant les moments où elle s’empare des autres et d’autre part en mettant le consentement comme priorité dans nos rapports aux autres pour ne pas utiliser la force sombre par mégarde.

Nous sommes cernés par la force sombre. C’est elle qui anime la bureaucratie, la justice, la planification, le collectivisme, elle qui se déguise en bonne dame du bien vivre ensemble. Elle qui prétend agir pour notre bien à tous.

Qui se fait appeler démocratie, égalité, solidarité, qui nous impose ses dogmes, son pouvoir, qui nous châtie pour notre bien, qui nous gâche le peu de temps que la vie nous accorde sur cette terre de merde.

Aucun de ceux qui l’utilisent ne se pose la question du dégât qu’il en train de faire autour de lui. C’est ce qui fait le danger de la force sombre.

Tous l’appellent de leur vœux pensant qu’elle ne peut qu’être utile à leur vision de la vie, ils ne perçoivent pas à quel point elle est aveugle.

Elle donne l’apparence de la facilité, contrairement au consentement qu’il faut bien souvent arracher, mais c’est un leurre, en réalité c’est une tueuse.

Prenons garde la force sombre est à la mode

Depuis des décennies elle est à l’ouvrage au point d’avoir dans notre société fait fuir l’espoir de vivre libre, ou tout simplement la notion même de liberté.

Cette soumission obligatoire à la force sombre a pulvérisé l’idée du consentement. Nul ne peut raisonnablement imaginer qu’il a consenti volontairement à l’organisation sociale qui nous est imposée par la force sombre, quelque soit l’angle sous lequel il regarde sa vie ou celle des autres.

Alors, chacun vient à souhaiter que la force sombre se mette à son service exclusif, tant l’idée de consentement a perdu tout sens.

Qui aujourd’hui consent à sa propre vie ? Sans même parler d’imaginer ses rapports aux autres par le consentement.

Ce ne sont donc que souhaits de la force sombre que chacun imagine juste, intelligente, puisqu’au service de ses idées ou plus probablement de ses envies.

Oui, c’est sûr, je hais la force sombre. Je vais essayer de ne pas l’employer personnellement, de chercher toujours le consentement, ce serait déjà ça.

Bien cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Une réflexion au sujet de « La force, cette face sombre de l’humanité »

  1. Cette force sombre monte en puissance depuis des décennies ,mais aujourd’hui cette force ne s’appelle t’elle pas tout simplement dictature ?
    Il ne peut y avoir aucun doute lorsque l’ont constate le pouvoir sans fin et sans limite de l’administration fiscale. Cette même administration bafouant les lois , les droits de l’homme ,leurs propres codes et obligations et tout cela en toute impunité .
    Alors cette force sombre est fourbe et perverse car elle s’empare et prend le pouvoir de certain d’entre nous , au moyen âge les citoyens atteint de cette force était capable de torturer physiquement , de tuer ,aujourd’hui il en est tout autre , cette force sombre est aussi terrible tout en ayant prise une autre forme ,aujourd’hui elle torture toujours mais moralement ,aujourd’hui son souhait c’est de vous anéantir , de vous détruire.
    Cette force sombre assurément existe car comment un être humain pourrait être capable de vouloir anéantir son semblable ? ,comment un citoyen pourrait avoir autant de haine contre son prochain ?, prenez le cas d’un contrôleur des impôts , posez vous la question , comment ces hommes , ces femmes pourraient prendre autant de jouissance en détruisant votre vie ,si ce n’est qu’en étant habité par cette force sombre !!!!
    C.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *