LA FRANCE SE RENFORCE EN TUANT SES FORCES VIVES.

Cette phrase est la transposition de : « le parti se renforce en s’épurant »,  extrait d’une lettre de Lassalle à Marx, le 24 juin 1852.
Pour consolider son pouvoir absolu tout régime dictatorial est obligé de liquider sans aucun état d’âme ceux qui s’opposent à sa doctrine.
Régime communiste  ou régime d’extrême droite, la formule pour durer est la même : Liquider toute velléité d’opposition. Si elle n’existe pas, il faut la créer.
Hitler, Staline et Mao sont les champions toutes catégories dans le meurtre de masse. Les deux derniers plus précisément sur leur propre peuple, en affichant un score d’approximativement 30 et 60 millions d’assassinats.
Les massacres à grandes échelles, les génocides ont toujours été à la mode dans tous les empires aujourd’hui disparus : Perse, sumérien, romain etc…

L’empire romain, plus près de nous, qui dura plus ou moins 800 ans est celui qui nous a le plus influencé et nous devrions en l’étudiant en tirer des leçons.
Jusqu’en l’an 200 et des brouettes, il s’est nourri des pillages des nations conquises, jusqu’à plus soif.
Les citoyens romains n’étaient pas soumis à l’impôt et profitaient d’un évergétisme effréné de la part de son élite. Ils vivaient allègrement de cet assistanat payé par les autres (cela ne vous rappelle rien ?).
Tout se gâta, lorsque la pourpre fut à vendre au plus offrant.
En 49 ans il y eu 23 empereurs (une moyenne d’un tous les 2 ans) et des tonnes d’usurpateurs. Les empereurs passaient leur temps à se battre contre les usurpateurs, sans oublier les « barbares ». 
Les légions traversaient l’empire dans tous les sens pour s’étriper consciencieusement en pillant et en tuant, bien sûr, tout sur leur passage.  
Et il fallait en plus les payer.
Les impôts se mirent à connaître une courbe exponentielle, n’épargnant plus personne dans ses abus, sauf bien sûr leurs énarques.
Ceux-là seront mis à « contribution » par les barbares à la chute de l’empire romain.

Le peuple de l’empire accepta assez facilement la venue des nouveaux arrivants qui, eux, ne les assommaient d’impôts.

Au final, un des facteurs déterminant de la chute de l’empire romain fut, en autre,  le matraquage fiscal qui devint vite insupportable au peuple qui travaillait.

Cette époque révolue et dont tout le monde sait qu’elle se termina dans le sang, ne semble n’avoir rien enseigné à personne.
D’abord en 1789 où l’élite aristocratique reproduisant les mêmes effets d’impôts écrasants le peuple ne vit, elle non plus,  rien venir.
On connait la suite.

Aujourd’hui, les mêmes symptômes se reproduisent.
Les impôts et les abus fiscaux se multiplient à qui mieux mieux pour nourrir une élite corrompue, jouant « officiellement » pour les autres un égalitarisme (évergétisme à nos frais) effréné, qui n’est qu’un prétexte pour se maintenir au pouvoir.
Bercy épure donc, à tour de bras, ses citoyens « fraudeurs » pour renforcer ses élites.
Peu importe leur nombre. Seul compte le CA.

Cela ne pourra pas durer encore des années.

Je suis assez curieux de voir comment cela va se terminer.

E.BOLLING

RAPPEL : MOBILISONS NOUS.
SIGNEZ LA PÉTITION. (Colonne à droite)

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux procédures devant le T.A. Dans l'une d'elles il y sera posé une QPC (question prioritaire de constitutionnalité) sur le Non Bis In Idem que n'a pas respecté Bercy, en passant outre au jugement définitif du Tribunal Correctionnel de Paris.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « LA FRANCE SE RENFORCE EN TUANT SES FORCES VIVES. »

  1. Décroissance fiscale… pas si facile en fait. J’ai adopté cette démarche en 2015 avec une première baisse effective du revenu fiscal de référence sur 2016 et miracle mon imposition a quand même augmenté au titre de 2016 en pourcentage.

  2. Bjr,

    Pour lutter contre le racket fiscal, j’applique un moyen légal et irréversible contre tout ces parasites: la décroissance volontaire!
    @+

  3. Date et lieu de naissance de Ciceron : Auteur latin et homme d’État romain né le 3 janvier 106 av. J.-C. à Arpinum en Italie, Cicéron fut assassiné le 7 décembre 43 av. J.-C. à Gaète, ville située en Italie. Il meurt à l’âge de 62 ans, sa tête et ses mains furent exposées à la vue du pleuple sur ordre de Marc-Antoine.

  4. Sachant que la dissidence fiscale est interdite et que le pouvoir en place est fort, seule une dissidence de masse simultanée pourrait mettre le pouvoir en échec. Mais s’il y a une dissidence de masse il y aura des chefs et ces chefs seront très vite invités à partager le fruit du racket fiscal pour les neutraliser. La nature humaine est toujours corrompue pour satisfaire la jouissance que lui donnent le pouvoir et l’argent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *