La vérité sur le matraquage fiscal des automobilistes Par Jean Nouailhac

En 2017, les automobilistes auront supporté quelque 67 milliards de taxes et amendes diverses, presque autant que l’impôt sur le revenu !

Des Gilets jaunes a Caen le 19 novembre.
Des Gilets jaunes à Caen le 19 novembre.

© CHARLY TRIBALLEAU / AFP  Le président de l’Union française des industries pétrolières (UFIP), Francis Duseux, n’y va pas par quatre chemins : « Le carburant est le produit le plus taxé de France. » Mais encore ? Un autre président, Didier Bollecker, celui de l’Automobile Club Association (ACA), la plus importante organisation privée de défense des automobilistes avec 800 000 adhérents, confirme que « les automobilistes français dépensent plus de taxes que de carburant », plus précisément un total de 36 milliards d’euros en 2017.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « La vérité sur le matraquage fiscal des automobilistes Par Jean Nouailhac »

  1. Bonsoir l audace du ministre de l intérieur qui maintient le cap?! Lui qui laisse
    Une ardoise de 2,5 millions d euros à la mairie du Havre de factures impayées c est lui qui vient faire la leçon aux gilets jaunes et aux francais qui croulent sous le poids des charges qui ne bouclent pas les fins de mois et Qui n en peuvent plus alors que tous ces politiques se servent allègrement et ruinent la france

  2. Au train ou l’on va ou bien les français vont se résigner amer,s de guerre lasse, devant le président,avec la complicité de syndicats qui ne sont pas partie prenante de l’affaire..ou bien un autre 1968 se prépare …matiné de 1789.. car à trop acculer les gens contre le mur on ne risque qu’une chose : qu’ils avancent particulièrement déterminés…c’est là le danger pour le pouvoir.
    De toute façon les risques pris sont très importants ,trop sans doute…et les prochaines élections européennes risquent alors de devenir un défouloir qui mettra Macron et son parti..en minorité.au niveau européen ..et une nouvelle Europe risque de prendre alors tournure….ce qui en toute logique devrait entraîner sa démission…Peut-être que dans un moment de lucidité retrouvée,sait-on jamais, le gouvernement reconsidérera t’il la situation en prenant des décisions propres à éteindre l’incendie… durablement!
    L’arroseur arrosé en somme….

  3. une douche froide ! Mais l’état a réussi au moins une avancée notable dans un secteur « industriel » particulier : la fabrication de pauvres en grandes séries, bravo ! si ça continue nous serons tous atteint de pauvreté, quelle chance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *