L’enfer des classes moyennes

Le national populisme est en marche, aujourd’hui ou demain rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Il touche les classes jeunes, cultivées, en plus de ses traditionnels clients ceux qui se considèrent laissés pour compte ou entravés dans leur vie par les autres.

Avec Le Pen il était cantonné, réduit à sa plus simple expression intellectuelle, avec Mélenchon il se donne bonne figure. Les deux réunis, c’est la moitié du pays.

Le national socialisme c’est le repli sur soi et la haine des autres, cela ne peut finir que dans la violence.

Moi, classe moyenne, citoyen du monde, simplement homme libre, individu sans appartenance, poussière universelle assumée, libéral, j’ai donc à subir le mépris de l’élite intellectuelle ou financière et la haine de la populace, c’est beaucoup.

L’élite

Elle me méprise parce qu’elle sait que je sais. Je la vois telle quelle est, limitée, bien en dessous de ce qu’elle voudrait être, relativement ordinaire mais si ambitieuse, souvent là par hasard.

Je n’ai pas de haine pour elle, mais pas non plus le respect qu’elle attend de moi en fonction de ses déguisements, de ses postures.

Elle m’impose sa loi, souvent injustement mais jamais avec violence, c’est une intellectuelle, tout est dans l’apparence.

Elle feint l’indifférence mais il n’en n’est rien, ma liberté, mon insoumission, la contrarient au plus haut point, mais ne voulant l’avouer elle se fait hypocrite, vicieuse, pour me soumettre.

La populace

Elle hait ma distanciation par rapport à l’élite, mon insoumission, qu’elle assimile à de la prétention injustifiée. Elle a un besoin absolu de croire en l’élite, elle considère mon incrédulité, si proche d’elle, comme une humiliation, un affront.

Pour elle, l’élite est la justification de sa condition dont elle ne peut imaginer être personnellement responsable.

Le pire est que plus l’élite la violente, plus elle l’aime. Les chefs autoproclamés du national socialisme savent cela, aussi bien Le Pen que Mélenchon.

La dépendance de la populace à l’élite s’accommode mal de la démocratie. Dans le même temps son élite ne vit que pour le pouvoir, pas pour la populace ni pour la démocratie. La démonstration en fût faite Dimanche soir sur le visage défait et haineux du si sympathique Mélenchon.

L’alliance

L’élite et la populace peuvent-elles, en France, s’associer pour mettre le pays en coupe réglée, comme cela est toujours le cas dans le cadre de l’accès au pouvoir par la pensée national socialiste ?

Je le crains fortement.

Pourquoi cela ?

Il me semble que c’est tout simplement une tendance naturelle, cyclique.

Je la résumerais dans ce questionnement : une classe de 25 élèves est-elle performante si deux élèves ont 20, le tiers du reste la moyenne et les deux autres tiers sont proches de zéro, ou, est-elle performante si tous les élèves ont la moyenne, 10/20 ?

Tout cela indépendamment du projet pédagogique qui n’est en réalité qu’une conséquence de la réponse à la question posée.

Dans le premier cas il y a une élite, une classe moyenne et des derniers.

Dans le deuxième cas il y a un écran de fumée, des manipulateurs et un nivellement qui détruira tout.

Ceci dit, je ne suis pas sûr d’aller revoter dans quinze jours. Nous verrons.

Bien cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

7 réflexions au sujet de « L’enfer des classes moyennes »

  1. Bonjour Henry ,
    Vous faites toujours des analyses profondes et philosophiques au sens analytique .
    Votre analyse est hélas vraie , mais je me pose de plus en plus de question pour savoir si je continuerais à m’investir sur ce site .
    Vous avez eu la force et le courage d’ouvrir cette tribune mais je m’aperçois que vous comme moi ( à une moindre mesure) si l’on en juge par les réactions , sommes incompris dans le sujet de nos messages .
    Vous placez le débat au niveau requis qui est celui qui « donne à penser » , seulement les lecteur en restent au 1er étage et à leur colère « primaire » ; certes justifiée , mais hélas essentiellement limitée aux acteurs ( fonctionnaires du fisc en l’espèce sur ce site) alors que ces derniers ne sont que des instruments dont le seul tort est l’obéissance .
    Il est vrai qu’être fonctionnaire c’est accepter les devoirs de la charge , mais la plus grande majorité oublie ses droits dont celui de respecter ses serments de probité et reste comme tout le monde avec un seul souci : « la soupe du soir » et peu importe la mission confiée par les textes qu’ils ignorent car le seul qu’ils connaissent c’est le « Code des directives du chef » et cela leur suffit pour ne se poser aucun problème métaphysique .
    Depuis le temps que j’interviens sur cette tribune , je ne vois guère de différence en fait entre vos lecteurs ( une grande majorité) et ces fonctionnaires , sauf qu’ils ne sont pas à leur place et feraient de même s’il y étaient .
    La morale ( je parle au sens laïc du terme) et le sens humain ne semblent pas être leur souci .
    Aucun ne fait l’effort d’aller au plus profond de vos messages et de leurs sujets réels , ils en restent aux faits évoqués au lieu de tenter de comprendre pourquoi et comment réagir .
    je suis persuadé que la quasi généralité des lecteurs de cette tribune condamnent FILLON .
    Pourquoi ? Parce que le « qu’en dira t-on ? » l’a voué au pilori sans preuve et seulement par affirmations ?
    Il est peut être un mouton noir mais donnez moi la preuve , sinon je ferme ma gueule !
    A ce jour nous n’avons que des suppositions
    il en est de même en fiscalité , l’inspecteur condamne et dès lors a raison et n’est pas remis en cause .
    les lecteurs de ce site font pareil de façon primaire et c’est hélas général ………LE SENS CRITIQUE A DISPARU ne nous faisons pas d’illusion .
    Quand je parle solidarité et création de chaîne d’entre aide , je me fais insulté car je ne donne pas le nom du fonctionnaire indélicat grâce auquel il y a eu ce petit déclenchement entre des centaines de gens qui se foutent bien du nom de la petite conne de « controlette » , alors que cette question était totalement hors sujet :
    Je n’ai plus envie de m’adresser à des gens qui ne comprennent pas ce que je leur dis et comme le dit ma fille , « je comprends que tu n’ais pas fait de politique , car cela signifie de faire des sourires à 99 % d’auditeurs qui ne sont que de sombres crétins qui ne comprennent rien au discours et qui vous obligent en fait à débiter des âneries « 

    1. Francis,
      Je vous aime bien et vos engagements stimulants ne manquent pas de panache.
      Mais n’oubliez pas ceci : « On est toujours le con d’un autre ».
      Parce qu’il y a toujours quelqu’un qui sait ce que vous ne savez pas.
      Cordialement.

  2. quelles mauvaises actions ….?
    il n’y en a que des bonnes , le CAC des élites a octroyés hier + 4.14% a la populace .. oui c’est un bull trap pour baisser les pp.

    mais posez vous la question.. « a tournée pétasse présidentielle »
    10 candidat séparés + une arbitre
    ca donne après le 1er tour 10 connards réunis qui tapent sur l’arbitre

    c’est votre idée d’une société de NAZES socialistes … en tous les cas pas la mienne !!

  3. Actuellement l’argent ne sert principalement qu’à acheter les consciences et financer les mauvaises actions… C’est le cycle qui nous mènera au déclin c’est ainsi car la majorité la choisi . Mettez 11 personnes imbéciles moutons ensemble et 10 personnes qui pensent à l’avenir , les 11 moutons gagnerons c’est cela la démocratie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *