Olivier Selmati, un énarque à la tête d’une bande d’escrocs (vidéo).

Bonjour,

Bien cordialement. H. Dumas et E. Bolling

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « Olivier Selmati, un énarque à la tête d’une bande d’escrocs (vidéo). »

  1. Pour exemples :

    ◦Le collège n° 1 qui ne représente que 6% des adhérents de la CIPAV ont toujours le droit de désigner 46% du Conseil d’administration soit dans les faits douze administrateurs exerçant tous la profession d’architecte.
    ◦Les statuts de la CIPAV font 14 pages, ceux des autres caisses de retraite ont entre 150 et 200 pages à minima.

    ◦Monsieur Jean Marie Saunier ancien directeur CIPAV, qui malgré le fait qu’il soit condamné pour trente trois infractions à la commande publique et aux règles des appels d’offre d’un montant de plusieurs dizaines de millions d’euros, a réussi à négocier la non inscription de sa peine au casier judiciaire ce qui lui permet de continuer à exercer ses fonctions de directeur de la CNAVPL (caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales).

    ◦Monsieur Jacques Escourrou, ancien administrateur et président du conseil d’administration de la CIPAV qui est un des acteurs majeurs du scandale de la CIPAV et qui a usurpé ses fonctions car il n’était pas à jour de ses cotisations, est maintenant Président honoraire de la CIPAV.

    ◦Monsieur Olivier Selmati, ancien directeur de la Mission Nationale de Contrôle qui est devenu grâce à l’intervention du directeur de la Sécurité Sociale l’actuel directeur de la CIPAV alors qu’il était en charge d’un audit sur la caisse et qu’il a récemment déclaré par voie de presse qu’il ne savait pas que Monsieur Escourrou n’était pas à jour de ses cotisations et que les deux anciens directeurs ne respectaient pas les règles de la commande publique.
    ◦Face à cette situation, notre collectif demande à toutes les victimes de la CIPAV de témoigner à ce sujet sur les forums professionnels, auprès de leurs confrères professionnels, sur internet ou par voie de presse.

    Il faut briser la chape de plomb qui permet aux responsables du scandale de la CIPAV de continuer à faire croire aux adhérents que tout va bien et que cela va aller encore mieux grâce à eux.

    Par conséquent, n’hésitez pas à dénoncer les faits et à relayer l’info autour de vous car notre cause et nos intérêts sont communs.

    Concernant vos intérêts personnels, n’hésitez pas à médiatiser votre affaire.

    Read more at http://www.cipav.info/pages/aides/guide-pour-faire-face-a-la-cipav.html#DRzs7YkB6JuT10pd.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *