Racket routier ordinaire

Nous sommes le 24 Janvier 2019. J’amène ma petite fille à son pensionnat de Montpellier, il est 7h du matin. Comme d’habitude nous mettrons une heure et quart, trois quart d’heure de trajet et une demi-heure de bouchons.

Les choses se gâtent très rapidement, les GJ bloquent un rond-point à cinq km du départ. Qu’à cela ne tienne, nous n’allons pas en faire un fromage, demi-tour on passe ailleurs, on arrive à l’heure en s’activant un peu.

Immédiatement après l’avoir déposée c’est le retour.

Là je me dis, inutile d’aller encombrer les GJ, je vais prendre un chemin détourné, une petite route de plage, peu utilisée l’hiver, qui contourne la nationale coupée, ça devrait le faire.

Non, ça ne le fait pas.

Effectivement la petite route est bien déserte, mais il se trouve que quatre motards de la police montée sont là, probablement en poste pour surveiller les mouvements de GJ, car je constaterai que leur radio sont allumées à fond et débitent des informations, justement sur les GJ.

Voici la vidéo des faits à partir de ma caméra embarquée.

Donc je suis sur cette petite route à une allure objectivement raisonnable de 80 Km/h. Il est vrai que cette route est limitée à 70 Km/h, ce qui probablement se justifie lorsqu’elle est saturée en été, mais pas là.

J’arrive sur un rond-point qui se passe à 30 ou 40 Km/h, je vais être à 70 et même moins dans quelques mètres.

Mais deux flics sont au milieu du rond-point radar de poche en mains, ils m’arrêtent.

Allons bon.

« Monsieur, vous roulez à 80 Km/h », ce sont eux qui le disent c’est pourquoi je vous l’ai répété, je roule raisonnablement, je ne saurais dire à quelle vitesse exacte, mais je suis certain de n’être un danger pour personne.

Mais ce n’est pas tout. « Pourquoi roulez-vous à gauche ? » me disent-ils. Là je ne réponds pas, je me demande juste s’ils n’ont pas fumé la moquette. Mais ils ajoutent que cela me coûtera 22 € de plus… Je ne dis toujours rien…

Forcé à me garer sur un terre-plein, je suis obligé de descendre de voiture pour aller chercher les papiers de la voiture dans mon sac dans le coffre, il fait 5°, je suis en chemise au volant. Je remonte un peu frigorifié et là « En stationnement vous devez éteindre votre moteur, il s’agit d’une nouvelle loi pour protéger l’environnement, c’est 135 € ». J’argue du fait que je ne suis pas stationné mais simplement arrêté et je pense au fond de moi que ce n’est pas de mon fait mais du leur. Je souris benoîtement et nous en restons sur ce bon mot « volaillé », sur ce point qui ne me sera pas comptabilisé.

Alors quand même

J’ai donc appris que si par cas nous sommes arrêtés dans un bouchon, l’hiver nous n’avons pas droit au chauffage et l’été à la clim, sacré climat.

Mais surtout, nul n’est à l’abri des flics en maraude. Ici, ils sont en poste pour je ne sais trop quoi, et vlan ils sortent le radar de poche comme les enfants de cœur la corbeille de la quête, et hop le premier qui passe c’est plus de 100 balles.

On ne peut pas dire qu’ils agissent dans le cadre de l’insécurité routière, ils font simplement de la prédation par opportunité, et je tombe dessus.

Ils sont habillés comme des martiens et moi je dois couper mon moteur et me les geler en leur faisant le baisemain.

Là je plaisante, mais faisant soixante mille km par an, je tombe régulièrement sur ce genre de situation, ça plombe ma trésorerie, mes points et mon carnet scolaire routier.

Grace à la maraude policière, je passe pour un délinquant routier. Comme ils sont un peu gênés – enfin inconsciemment bien sur – ils se croient en plus obligés d’être désagréables. C’est insupportable ces sanctions qui ne correspondent à aucune incivilité, juste à l’application drastique, inintelligente, de règles édictées à la va-vite, sans réelle justification.

Cela étant, ils s’étonnent que plus de la moitié du pays ait envie de leur foutre des baffes…

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (11 votes, moyenne : 4,36 sur 5)
Loading...

6 réflexions au sujet de « Racket routier ordinaire »

  1. Le mieux serait que le logiciel WAZE ait un pouvoir sur votre moteur en le ralentissant dès qu’un radar vous suit.

    Sur le trajet DAX TOULOUSE, cet été, je n’ai pas compté, mais les changements de vitesse autorisés non signalés sont légion et plus nombreux encore que les radars. Heureusement que j’écoutais le conseil de WAZE!

  2. Piège classique !
    avec leur radar laser, ils peuvent relever une infraction jusqu’à 1.000 m et en rapprochement ils le font 2 ou 3 fois avant qu’on ne les voit !
    80 au lieu de 70 : ça ne devrait pas couter bien cher mais ça énerve !
    Par contre, non tu ne roulais pas à gauche (d’ailleurs il y a un séparateur juste en arrivée sur le rond point et tu passes bien à droite du séparateur).
    Avec la caméro embarquée tu peux contester ce point s’ils ont verbalisé une infraction de ce type – la preuve est sur le disque !
    Il faut toujours couper le moteur quand on est arrêté par les gendarmes (ça les rassure quant à un possible délit de fuite).

  3. je ne suis et ne serait nullement et systématiquement du coté de la maréchaussée..mais au vue de la vidéo
    –> après le croisement du véhicule dans la ligne droite on voie très clairement que vous vous êtes déporté « peut être une tendance naturelle » a favoriser la gauche 🙂
    mais avec leur droiture habituelle nos amis motard on peut être estimé que vous aviez empiète sur le cote gauche de la chaussée avant de vous rabattre un peu + au milieu pour aborder le rond point ??.
    difficile de juger de l’infraction sur une vidéo et on ne peux pas contredire leur verbalisation quand malheureusement ils ont du chiffre a faire .

    Nous n’avons plus qu’a attendre les voitures autonome de chez Google qui ne font pas d’erreur et a qui ils devront envoyer les PV lors d’erreur de conduite du module embarqué !

  4. Bonsoir.
    Je n’ai pas eu de PV mais mon gilet jaune étant sur le tableau de bord j’ai été arrêté à Quissac pour contrôle papiers et véhicule.
    Et la je vois votre gilet jaune sur votre tableau de bord. En fait c’est du harcèlement!
    Bravo pour vos articles. Bonne fin de dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *