Scandaleuses Banques Populaires. (Vidéo)

Bonjour,

Bien cordialement. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (3 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « Scandaleuses Banques Populaires. (Vidéo) »

  1. J’ai la banque populaire de l’ouest qui vous emmène un courrier avec une autorisation de découvert de 30000€ au mois de novembre et au mois de février refoule tout ce qui dépasse plus de -20000€.
    Sans prévenir ni par courrier,ni verbalement.
    Au mois de retour avec une autorisation de – 30000€ même courrier.
    Pendant ce temps cote banque de France dégradée,fournisseur en paiement comptant.
    Procédure en court depuis cinq ans.
    Chercher l’erreur

  2. Ai aussi connu cette situation avec un chèque remis et « non ajusté ». Mais m’en étant rendu compte 3 jours après son dépôt, j’ai demandé explications et justificatif. Photocopie du chèque « inexistante ». Puis je suis allé demander des nouvelles tous les deux jours… Mon refus des frais éventuels engendrés a été accepté sans problème. Conclusion : il faut tout surveiller et être très réactif (puis avoir une banque sympa, si si ça existe)

  3. Bonsoir,
    J’ai connu le cas de la banque qui retient un chèque remis à l’encaissement (3 semaines) pour provoquer un incident bancaire et l’interdiction bancaire du client !
    Et, évidemment ça a marché puisque le client ne peut pas savoir que le chèque est retenu; sans omettre les nombreux frais de rejet pour toutes les écritures subséquentes.
    Bien cordialement

  4. J’ai connu cela est j’ai du utiliser la violence afin de faire cesser ces gabegies , car ces personnes sont des lâches et des péteux. . Et la vengeance étant un plat qui se mange froid , je me réserve de régler des comptes comme mes parents et ma famille des résistants de la 1ere heure l’on fait en 1944/1945 . J’attends ce moment avec impatience.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *