LORSQUE VOUS RECEVEZ UN AVIS DE CONTRÔLE FISCAL. SACHEZ QUE VOTRE SORT EST DÉJÀ SCELLE…

Ce papier fait suite à la vidéo d’Henri Dumas du 21 décembre 2016 « Le début de la révolte ».
Comme Henri l’explique simplement, nous sommes tous fichés à outrance par Bercy et le redressement qui va vous tomber sur la tête est déjà calculé par votre inspecteur assermenté avant qu’il vous rende visite.
Il fera semblant, après un entretien préalable  (qui ne vous sert à rien car vous ne pouvez l’enregistrer), de vérifier à mort  à votre comptabilité.
Il vous assommera et vous fera perdre votre temps avec d’innombrables demandes de documents et d’explications qui n’auront que pour but de vous déstabiliser, de vous stresser et surtout de vous préparer psychologiquement à accepter son redressement pour pouvoir uniquement continuer à vivre.

Votre redressement est calculé d’avance :
1) en fonction de tous les renseignements collectés et croisés des multiples fichiers dont dispose Bercy sur vous ou votre entreprise.
2) en fonction du chiffre d’affaire à réaliser par la division dont dépend votre inspecteur et réparti sur chaque vérificateur. Le chiffre d’affaire global de redressement, cette année 2016, 22 milliards d’€ est défini en toute simplicité par les énarques qui dirigent Bercy en « accord » avec le gouvernement et applaudi par vos élus. Demain ce sera peut-être 30 milliard d’€!
L’avancement des inspecteurs assermentés est assujetti à leur complaisance à réaliser ou à dépasser (ce qui est encore mieux et l’inspecteur n’en sera que mieux noté) le CA qui leur est dévolu.

Les recours :
Ce sont de la poudre aux yeux pour faire croire au contribuable redressé, à tort, qu’il pourra obtenir « justice », soit en faisant des recours hiérarchiques soit en allant pleurer devant le tribunal Administratif. Les chances de faire peser la balance dans votre sens sont voisines de 0 à 10% en fonction de votre affaire.
La hiérarchie est bien évidement en accord total avec ses inspecteurs et les soutiendra à 100%.
Vous serez donc obligé, si vous n’avez pas craqué avant, d’aller devant ce T.A.
Il faut savoir, et c’est là tout le nœud de l’injustice rendu par le TA, que celui-ci est complètement dirigé par des énarques ou par des gens issus de Bercy.
Cela explique le mini pourcentage des affaires gagné par le contribuable contre le fisc.

Une majorité de contribuables, et c’est la force de Bercy, déposeront les armes, ne pouvant vivre continuellement sous la pression (ATD, Saisies etc…)
Du fisc. Ils finiront par « négocier » ou payer ce sur-impôt abusif.

Certains, comme Henri, préféreront se battre contre la dictature, car s’en est
une, de Bercy.
Il essaye depuis des années de faire changer cet état de fait.

Il parait qu’il vaut mieux mourir debout que vivre couché.
C’est un point de vu héroïque, mais en 2016 il semble que les héros ont depuis longtemps disparus.
Il est quand même possible, sans risquer la mort, de résister passivement.
Gandhi et Mandela en sont les exemples éclatants.
Claude Reichman se bat (passivement) depuis 20 ans contre le RSI.
Il est en passe de gagner.
Ces trois là nous prouvent que rien n’est jamais perdu d’avance.

Chaque contribuable devrait, lorsqu’il reçoit un avis de vérification, envoyer cette lettre.
Les petits ruisseaux faisant les grandes rivières, il suffit d’être nombreux à l’envoyer…
Battons-nous.

Emmanuel Bolling


PS: Ne croyez pas qu’en pliant l’échine devant votre inspecteur vous aurez droit à sa mansuétude.
Le Père Noël n’existe pas (il a été inventé par Coca Cola en 1950), pas plus que l’instinct de justice du fisc. Vous n’obtiendrez rien de celui en jouant les « bons garçons ». Votre argent lui appartient dès la réception de votre avis.

LA LETTRE: LE LIEN

et toujours: RAPPEL : MOBILISONS NOUS. SIGNEZ LA PETITION. (Colonne à droite)

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux procédures devant le T.A. Dans l'une d'elles il y sera posé une QPC (question prioritaire de constitutionnalité) sur le Non Bis In Idem que n'a pas respecté Bercy, en passant outre au jugement définitif du Tribunal Correctionnel de Paris.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (2 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « LORSQUE VOUS RECEVEZ UN AVIS DE CONTRÔLE FISCAL. SACHEZ QUE VOTRE SORT EST DÉJÀ SCELLE… »

  1. Bonjour,

    Est ce que certains ont déjà tenté un recours à la cour européenne de justice ?
    Si oui pour quel coût pour quel résultat et quel délai ?

    Cordialement,

  2. Bjr,
    Tellement vrai que les nazillons du fisc ont déja préparé le montant qu’ils veulent racketter…mais pour les faire « scier » rien n’empêche de leur jeter des textes & autres pavés dans leur tronche au lieu de s’avouer vaincu!

    Plus nous nous échangeons et révélons des informations pour les combattre, que nous nous regroupions, ça les met en rogne et ils détestent ça!

    @+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *