Avis à Tiers Détenteur et huissier

« Les commerçants ont l’obligation d’informer précisément leur clientèle sur les modes de paiement acceptés et refusés. Si un commerçant refuse un règlement par chèque, sa décision doit s’accompagner d’une information claire et précise, par le biais d’un affichage, d’un marquage ou d’un étiquetage dans les locaux commerciaux, à l’endroit où la clientèle est reçue. »

https://droit-finances.commentcamarche.com/faq/7350-refus-de-paiement-par-cheque-par-un-commercantva

Refuser le paiement par chèque, c’est limiter notre Business. Et pourtant celui-ci n’est qu’une promesse d’achat, contrairement au paiement par carte ou par virement bancaire ou encore en espèces. En effet, quand la banque vous retourne ce chèque pour impayé, avec ses frais de services, à vous de vous débrouiller avec le client.

Le petit entrepreneur face à cet impayé, doit poursuivre le client pour récupérer le solde de sa vente. Il le rappelle et celui-ci ne répond pas. Il n’a bien sûr pas pris la précaution de s’assurer auprès d’une société d’affacturage, qui n’est qu’un coût d’assurance supplémentaire sur une pile qui prospère.

Vient l’option de l’huissier qui évidemment, par ses émoluments, va réduire à néant la marge-produit pour son intervention. Déposer plainte auprès du commissariat local est hors objet ou auprès du Procureur de la République, sans réponse.

La chute de mon huissier référent quant à une affaire de la sorte a été la suivante : « Mr Intel a déménagé et se trouve « Là-bas » en France. Je peux transmettre le dossier à mon confrère, « Là-bas », selon votre décision. » Donc on peut imaginer un nouveau tour de manège avec un préposé qui va émarger pour sans doute le même résultat.

Ce que je veux exprimer par-là sont plusieurs choses :

– Les Big Firms ont leurs services juridiques propres pour gérer les impayés avec efficacité ;
– Nos services au profit de l’Etat et de ses collectivités subsidiaires associées ont tous les moyens de nous réduire avec une plus grande efficacité ;
– Les gueux, doivent se démerder, sans fusil, pour réclamer leur dû, avec des coûts qui les impactent plus sûrement.

Nous sommes parfaitement non dans le capitalisme, mais celui qui prospère par la connivence, l’entre-soi ou que sais-je ? 

Vous connaissez sans doute les avis à tiers détenteurs, un rouleau compresseur, qui vous suit sans limite. Celui de vous mettre dans l’indigence jusqu’à  la fin de vos jours, histoire de vous réduire par des parchemins de règles, de normes qui se confondent en matrice pour ne plus requérir votre avis. Alors, pourquoi n’aurions-nous pas ce même bénéfice d’action, automatique, pour nous qui tentons de créer de la richesse ?

C’est votre Etat pour lequel vous votez à chacun des propos d’options de démocratie sans demander aucun compte à ceux qui vous l’offre.

Je voudrais encore revenir sur la notion de chèque, et plus particulièrement sur les chèques cadeaux que bon nombre de clients proposent en guise de leurs achats. Pure invention dans le style Keynésien pour soutenir la demande au détriment de l’offre.

Ces chèques seront effectivement payés, mais à des taux d’intérêt pour le commerçant de 5% ou plus. De plus, ce même impétrant devra faire un travail administratif quant à ces « œuvres » de paiement : Editer une fiche de renvoi des chèques, comptabiliser les mêmes, vérifier leurs dates de validité, les tamponner avec le cachet de l’entreprise, couper leurs bords, les enregistrer dans un Tableur « Excel » pour leur suivi de paiement et les expédier par recommandé, bref encore une usine à gaz qui fait vivre un tas de parasites. Connerie à l’état pur !

On peut surenchérir avec tous ces tickets Resto qui prolifèrent dans le même sens, celui d’une économie administrée, aux confins du soviétisme. La monnaie, en sonnante et trébuchante, cela existe, non ? 

Finalement, nous comprenons que nous vivons ainsi à payer un tas de chacals qui ne servent strictement à rien, sinon qu’il serait si simple, par nos moyens actuels de les liquider pour du pragmatisme, fluide et en toute sécurité.

Bien à vous

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

6 réflexions au sujet de « Avis à Tiers Détenteur et huissier »

  1. celle du bonhomme de neige … “est” a se pisser dessus
    je l’aurait bien reprise pour la poster sur face de bouc mais j’ai peur de passer pour un dangereux raciste inciter a la hyène
    🙂

  2. “Ils ont les fusils et les LBD” Oui.

    Mais nous la ruralité Française possédons plusieurs millions de fusils de chasse. Il serait bien que nos gouvernants ne l’oublie pas.

  3. La neige = EXCELLENTISSIME !!!!!!! Excessif mais, dans l’ère du temps!!!!!! :
    > > il neige
    > > Il a neigé toute la nuit. Ce matin je décide de faire un bonhomme de neige sur le trottoir devant ma maison !
    > > 9h 00 , mon bonhomme de neige est terminé. Il a fière allure.
    > > 9h 05 : une féministe passe et me demande pourquoi je n’ai pas fait une bonne femme de neige ! Bon ! Je fais donc aussi une bonne femme de neige !
    > > 9h 10 : la femme de ménage du voisin est scandalisée et me traite d’obsédé sexuel, parce que je lui ai fait des seins trop volumineux !
    > 9h 15 : au nom de la loi sur l’interdiction de fumer et la lutte contre le tabagisme, on me reproche d’avoir mis une pipe dans la bouche de mon bonhomme de neige. C’est un très mauvais exemple pour les jeunes.
    > > 9h 20 : un couple gay me fait remarquer que j’aurais pu faire deux bonhommes de neige !
    > > 9h 25 : une végétarienne me reproche d’avoir utilisé une carotte pour faire le nez de mon bonhomme ! On ne gaspille pas la nourriture. Et pourquoi des morceaux de charbon pour faire les yeux et les boutons alors qu’il y a des gens qui n’ont pas les moyens de se chauffer !
    > > 9h 30 : deux lesbiennes du quartier me demandent pourquoi je n’ai pas fait deux bonnes femmes de neige !
    9h 35 : on me traite de raciste parce que mon bonhomme et ma bonne femme sont blancs !
    > > 9h 40 : des Islamistes exigent que je mette un voile à la bonne femme de neige
    > > 9h 45 : le voisin rouspète parce que la bonne femme de neige empiète sur son trottoir ! « A Pfulgriesheim les trottoirs sont faits pour le stationnement des voitures et pas pour les piétons ; vous prenez la place de stationnement d’un client potentiel des restaurants ! »
    > > 9h 50 : un gauchiste me reproche d’avoir mis un chapeau haut de forme sur la tête du bonhomme ! Le chapeau haut de forme est le symbole de l’aristocratie et du capitalisme !
    > > 9h 55 : un groupe de Gilets Jaunes veut que je lui mette un gilet jaune. De peur qu’ils cassent tout, je cherche le gilet jaune dans ma voiture et le lui enfile.
    > > 10h 00: des collégiens de passage essaient de mettre le feu à mon bonhomme avec leurs briquets : ils ne savent pas que la neige ne brûle pas !
    > > 10h 05 : le temps de rentrer pour me réchauffer un peu , voilà que mes œuvres de neige se voient taguées avec une couleur verte , sans doute par un écolo du village: NON au GCO (=Contournement Ouest de Strasbourg) ! Je suis plutôt content que mon couple serve de support à ce message.
    > > 10h 05 : la Pasteure me fait gentiment remarquer que j’aurais pu faire don à Emaüs du cache-nez en laine que j’ai mis au cou de ma bonne femme de neige. Il y a tant de personnes qui meurent de froid.
    > > 11h 00: Les gendarmes de passage exigent que j’enlève le balai des bras du bonhomme. Le manche du balai pourrait servir d’arme.
    11h 05 : Le ton monte sérieusement quand je leur réponds qu’ils peuvent se mettre le manche du balai là où je pense !
    > > 11h 10 : les flics me menottent et me conduisent au commissariat !
    > > 11h 15 : une équipe de la télé FR3, alertée par je ne sais qui, filme toute la scène qui passe le soir aux infos régionales ! Je suis présenté comme un dangereux terroriste ! Un peu plus tard, sur Facebook, des Djihadistes revendiquent l’opération.
    > > vers 19h 00 , on me relâche avec une convocation chez le juge dans 5 jours.
    > > Tous les chiens du village ont pissé contre mon bonhomme et ma bonne femme de neige qui sont tout jaunes. (comme les gilets)
    > > La morale de cette histoire : il n’y en a pas.
    C’est le reflet du monde dans lequel nous vivons.
    > >
    > > La prochaine fois qu’il neigera, je reste au lit !

  4. L’état facilite ce genre de parasitage dans toute l’acception du terme puisqu’il offre des déductions d’impôts ou de charge à son détriment mais réciproquement des bénéfices indus à tous ces organismes phagocytes de notre économie :
    – tickets-restaurant/chèques repas
    – les concurrents à EDF
    – chèques vacances
    – Ticket Mobilité
    – pour les enseignants Gandalf
    et autres aides défiscalisée plus ou moins partiellement qui occupent un nombre considérable de petites mains et autres directeurs appointés généreusement !

  5. Il faut aller voter, car si nous n’avons pas le marteau pour enfoncer le clou, nous prenons la serpe ou le crayon pour taper (ce qui semble bête), mais la seule possibilité est le vote, car ils ont les fusils ou les LBD, si Le Pen est élu, nous passerons à autre chose, (différent de Hollande-Macron), mais pour nous, quel changement?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *