CERTAIN DE LEUR IMPUNITÉ, RIEN N’ARRÊTE LES AGENTS DU FISC.

 

Les 2 premières ligne de cette article sont censurées: Jugement du Tribunal Correctionnel de Paris.
…Ce redressement, que j’ai toujours  contesté, est issu du redressement de mon ex société La Locomotive.
Après une bataille juridique de 20 ans contre le fisc, en dernière instance, ma société a été condamnée en décembre 2012  à 50% du redressement initiale de 1997.
Une paille !
Vous devez comprendre que si l’on nous avait réclamé cette somme en 1997, nous l’aurions payé, rubis sur l’ongle.
Le Fisc jusqu’à cette date, 2012, est resté droit dans ses bottes et a conduit ma société à la liquidation pure et simple en exigeant les 100%.
Je vous fais grâce du monceau inimaginable de saisies, de cautions  etc…que nous avons subies pendant 20 ans.
Donc en 2014, ruiné par Bercy, ma famille et moi n’avons plus que ma retraite pour survivre.

Ce doit être encore trop pour cette charmante Madame Anne Beot, bien au chaud dans son bureau.
Est-elle en retard pour  son quota ?
Est-elle en retard sur C.A exigé par sa hiérarchie ?
Cherche-t- elle à montrer  son « efficacité » pour obtenir une promotion ?
Toujours est-il qu’elle me bombarde d’ATD à ma caisse de retraite.

Elle me réveille de ma léthargie dépressive consécutive à ma ruine financière et sociale, en voulant m’envoyer grossir les rangs des Restaurants du Cœur, et avec l’aide d’Henri Dumas, je décide de demander réparation à Bercy pour m’avoir ruiné “cadeau”, en « demandant » jusqu’à ma liquidation 100% de leur fameux redressement initial. D’où celle-ci.
CQFD.
Je fais donc un recours préalable en vue d’être indemnisé de la perte de mon entreprise.
Normal, non ?
Vous me suivez ?
Je sais, c’est compliqué, pourtant j’essaye de simplifier à l’extrême mon récit pour ne pas vous perdre dans 20 années de combat et de stress.

 

Ici 17 lignes censurées par jugement du Tribunal Correctionnel de Paris.

Vive notre beau pays.

Emmanuel Bolling

 

Pour votre éducation fiscale, je vous invite à lire « Contrôle Fiscal, le piège » et le chapitre « victimes fiscales »du livre « Les profiteurs de l’Etat » Les deux sont de Bernard Zimmern, fondateur et ex-président de l’Ifrap.
Attention, c’est flippant, mais vous saurez, réellement, ce qui vous attend…
On vous aura prévenu !

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 4,20 sur 5)
Loading...

6 réflexions au sujet de « CERTAIN DE LEUR IMPUNITÉ, RIEN N’ARRÊTE LES AGENTS DU FISC. »

  1. Bsr,
    ah ces escrocs du fisc….tjrs à écraser leurs semblables pour satisfaire leurs carrières et égos.

    Moi mon gentil agent fiscal, je l’assigne lui et son service devant la CAAavec un avocat car tant de malhonneté ce n’est pas possible!!!

    @+

  2. Bonjour ,
    je voie qu’avec mes pauvres petits redressement concernant mes frais réels de déplacement qui ne sont pas prix en charge par les services fiscaux de la marne malgré que j’ai fourni moultes justificatifs , écrits et répondu en AR/svp des dizaine de fois en 5 ans , qui plus est avoir fait une procédure au tribunal administratifs en 5 exemplaires … et qui m’a boulé en ne me tenant même pas au courant du jugement 3 ans après le début de la procédure …
    je vais faire 6 mois au smic, moins mes frais et ma pension alimentaire …etc donc même pas le rsa pour vivre jusqu’à l’été prochaine !
    donc au vue de ce que je voie , je suis tombé sur des agents des impôts gentils par rapport a certains .

  3. Bonjour,
    Il doit exister des inspecteurs principaux des finances publiques du Comité de l’abus du droit fiscal..
    Renseignez-vous.
    Bon courage et battez-vous.

  4. Les saisies sur les retraites peuvent être effectuées à la source. Ce qui peut éviter les 106 euros de frais bancaires? Je le sais, j’ai été saisi de 55 % de ma retraite CARMF durant trois ans. Le plus fort est que j’ai réussi à annuler le redressement tant il était malhonnête, mais au bout de huit ans et que je n’ai pas reçu la totalité des saisies devenues illégales.

    1. Cher Monsieur,
      Vous n’avez pas compris. Le 1er ATD a été fait à ma caisse de retraite. Sans frais.
      Le 2eme ATD a été fait à ma banque le jour du virement par ma caisse du restant insaisissable, d’où ce vol manifeste de cette partie restante! D’où, les frais en plus…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *