Debout les Morts !

Bon, aujourd’hui, les choses sont claires :

  • Le virus chinois a muté. Les chiffres sont sans appel : mille morts par jour au moment le plus critique de l’épidémie, comptés par dizaines aujourd’hui, et en diminution constante.
  • La carte des pays ayant refusé l’hydroxychloroquine se confond avec celle de l’importance de la mortalité et de la létalité.
  • Une létalité qui augmente avec le nombre de personnes vaccinées préalablement contre la grippe dans la période précédente.
  • Le port du masque est absolument sans effet sur la propagation du virus, comme le prouvent d’ailleurs les chiffres quotidiennement diffusés chaque jour : non seulement un masque est une passoire pour un virus, mais en outre, ce virus ne se transmet pas par voies respiratoires, mais presque uniquement par contact.
  • Les masques, mal portés, sont au contraire dangereux pour la santé.

Maintenant, la question se pose : pourquoi, malgré ces faits d’évidence, la plupart de dirigeants dans nombre de nos pays occidentaux s’obstinent – ils dans leurs erreurs ?

On peut penser qu’ils ont peur d’avoir à assumer les conséquences de confinements dont tout démontre à présent qu’ils ont été plus contre-productifs que réellement nécessaires.

Mais si c’était cela, difficile de comprendre pourquoi ces mêmes dirigeants ne se sont pas saisis de l’opportunité qu’aurait pu être pour eux la mutation virale ? « Hier, le virus était dangereux, nous avons fait ce qu’il fallait, aujourd’hui, le virus a muté, il représente un danger dix, cent fois moindre, et donc revenons à des mesures sanitaires proportionnelles à cette réalité. »

Au contraire, obstination, discours anxiogènes, mesures coercitives, ruine de l’économie… L’objectif présenté : éradiquer le virus, ce que tout le monde sait être parfaitement illusoire !

Il doit donc y avoir autre chose ! Une vaste préparation à une prochaine obligation vaccinale, source d’un magnifique enrichissement pour les petits copains de nos autorités sanitaires ? Le plaisir, pour ne pas dire la jouissance du pouvoir, une sorte de prolongation du sinistre 80 km/h ? Je sais bien que le « complotisme » n’a pas très bonne presse sur ce site, mais je note cependant que certains imaginent une oligarchie internationale, entendant mener les foules à toujours plus de servitude, par le moyen de la terreur sanitaire ?

Voulez – vous que je vous dise ? En ce qui me concerne, la réponse à ces questions ne m’intéresse absolument pas. Pour moi, peu importe.

Ce qui compte, ce qui est désormais avéré, c’est que chez nous comme ailleurs, il ne faut plus rien espérer des « forces de pouvoir », et surtout pas quelque retour à un semblant de raison. Inutile aussi d’attendre quoi que ce soit d’une improbable « alternance ».

Le salut, s’il se produit, ne viendra d’aucun homme de pouvoir. Il ne pourra venir que du peuple, aujourd’hui terrorisé, jusqu’à supporter les masques absurdes (mais bien plus par la crainte de l’amende de 135 € que de celle de la maladie elle – même) ! Le peuple qui finira peut – être par se réveiller, criant d’une seule et même voix : « Maintenant, ça suffit ! »

Masques, mais aussi politique migratoire, justice abominablement injuste, impositions lourdement confiscatoires, monstrueux gaspillages partout, confiscation de nos libertés, lois criminelles… « Maintenant, ça suffit ! »

En dehors de cela, rien à attendre !

Alors, disons — le avec force ! Debout les Morts !

Vidéos que vous devriez écouter absolument (si ce n’est pas déjà fait).

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (12 votes, moyenne : 4,92 sur 5)
Loading...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *