DESOLE POUR VOTRE ATD MADAME CARINE HUGOT, IL VOUS FAUDRA ENCORE ATTENDRE 326 ans.

Madame Carine Hugot, inspectrice assermentée de Bercy, fière de son statut de fonctionnaire qui donc, ne peut avoir tort, et qui bien sûr, a la confiance de ses chefs, a donc décidé de m’allumer avec un joli petit abus fiscal de dessous les fagots.
Ce genre d’abus fiscal, petit ou gros, fonctionne à tous les coups.
Qui aurait l’audace de mettre en doute son raisonnement ?
Elle est assermentée et donc dispose du droit quasi divin de leurs lettres de cachet c’est-à-dire de la coercition immédiate en cas de protestation du mouton.
L’histoire est on ne peut plus simple. Je ne vais pas remettre le couvert.
Je vous l’ai raconté le 16 septembre sur ce site :
https://www.temoignagefiscal.com/carine-hugotinspectrice-assermente-de-bercy/.

Donc, ayant demandé la médiation au Tribunal Administratif,  Madame Carine Hugot devait, en théorie et suivant la loi, annuler tambour battant l’ATD qu’elle avait lancé contre moi à ma caisse de retraite.
Je l’avais prévenu par lettre AR.
Bien sûr, connaissant Bercy et ses traditions de respect de la loi, je pensais que cette chère Madame Carine Hugot n’en ferait rien.
Peut-être me trompais-je.
Hier, de ma caisse de retraite, je reçois ce courrier :

Si je comprends bien, mais je peux encore me tromper, je constate que ma caisse aurait bien voulu faire plaisir à Madame Carine Hugot mais malheureusement elle ne peut pas.
Ma caisse a déjà un ATD du fisc de  1.128.395€ que j’ai récolté  après un dur et long combat. Procédure fiscale typique longue et coûteuse qui m’a complètement lessivé en me faisant liquider mon entreprise.
En suivant le principe bercynien que:
https://www.temoignagefiscal.com/le-harcelement-fiscal-lui-est-autorise/

Oubliant que j’avais versé des dizaines de millions d’€ de T.VA, crée des centaines d’emplois etc…
Je raconte ce “racket” fiscale à multiples rebondissements dans mon bouquin, que chaque futur chef d’entreprise devrait avoir comme livre de chevet sur sa table de nuit.
https://editions-sydney-laurent.fr/livre/la-locomotive-ou-la-fin-des-annees-rock/.

Il lui évitera peut-être de faire des cauchemars en cas de contrôle fiscal.
https://www.temoignagefiscal.com/super-jai-recu-un-avis-de-controle-fiscal/

Etant ruiné, ma femme, mes deux enfants et moi n’avons grâce à Saint Fisc, que nos yeux pour pleurer et ma retraite pour vivre.
Considérant que c’était encore beaucoup trop, car avoir tuer mon entreprise et m’avoir mis à la rue ne leur semblait pas suffisant du tout, ils m’ont collé cet ATD “immortel” de  1.128.395€.
Ils me piquent donc tous les mois plus de 40% de ma retraite et cela encore pendant 326 ans.
J’aurais fini de les « rembourser » en l’an de grâce 2345.
Désolé mais Madame Carine Hugot devra donc patienter jusque là pour remettre le couvert, si je perds au T.A sur son « redressement ».

Ma femme et mes enfants savent ce qui les attend, ce qui est rassurant.
Ils n’auront rien à se partager et donc rien à se disputer à ma mort.
Merci Bercy.

E.Bolling

Bolling Emmanuel

A propos Bolling Emmanuel

Emmanuel Bolling a été condamné le 12 janvier 2016 par jugement contradictoire à l'égard d'Anne Béot, inspectrice des impôts de Paris 18eme et partie civile. Emmanuel Bolling a été relaxé du chef de diffamation publique. Il a été reconnu coupable du chef d'injure publique envers fonctionnaire publique pour son article du 15 décembre 2014 sur le site témoignagefiscal.com intitulé "certain de leur impunité, rien n'arrête les agents du fisc". Il a été condamné à verser à Madame Anne Beot 500€. Emmanuel Bolling était un des créateurs et des dirigeants de la Discothèque LA LOCOMOTIVE à Paris. Ouverte fin 1986, décédée asphyxiée par le fisc fin 2009(RIP). Elle subira en huit ans trois contrôles fiscaux. 1992, 1996, 2000. E.Bolling contestera le deuxième (1996). Cette contestation justifiée entraînera immédiatement de la part de Bercy une série sans fin de saisies diverses étranglant son entreprise pour finir par la ruiner. Relaxée de l’accusation de « dissimulation de recettes » par le tribunal correctionnel de Paris en 2002, le fisc n’en continuera pas moins à poursuivre LA LOCOMOTIVE et ses dirigeants de son acharnement, pour les mêmes motifs, comme si de rien n'était... En 2014, après 18 ans de procédure, de procès et d’appels (gagnés ou perdus) dont la liste serait des plus ennuyeuse, E.Bolling et ses associés, ruinés, se battent toujours pour que l’on reconnaisse ce redressement pour ce qu’il est : un abus fiscal caractérisé. Il a initié deux nouvelles procédures devant le T.A.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « DESOLE POUR VOTRE ATD MADAME CARINE HUGOT, IL VOUS FAUDRA ENCORE ATTENDRE 326 ans. »

  1. Ils paieront un jour, peut-être pas si lointain, le harcèlement et la terreur qu’ils imposent au pays.
    Tout cela commence à être un peu trop visible.
    Lorsque les braves gens comprendront que 85% de leur valeur marchande leur est volée en compensation de prestations inexistantes, il vaudra mieux être dans notre peau que dans celle des hommes de Bercy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *