LA MORT D’UN EX-GEANT: GIBERT JEUNE NE SE RELEVERA PAS.

C’est encore un “pan” du monde d’avant qui est en train de s’écrouler dans l’indifférence générale.
Chez Gibert Jeune j’y acheté, quand je n’avais pas d’argent, des tonnes de livres en occase: les œuvres complètes de Zola et d’Agatha Christie, et combien d’autres…

GIBERT JEUNE va fermer …
Un crime ordinaire d’une légende .
Un voyage vers le cimetière des éléphants
Chronique annoncée de la mort d’un temple élevé à la vertu du savoir, du pourquoi en échange de pistes cyclables…
Nous y allions chercher, écouter au casque une galette posée sur une platine à courroie Lenco. Nous croisions et saluions des 33 T rarissimes , des imports, fouillant les bacs et nous interpellant d’un coin à l’autre de ce temple baroque dévolu à une seule déesse, une seule muse , la culture ….
Et puis il y avait toutes ces petites librairies thématiques , dont une où je me régalais , l’ésotérisme et les sciences humaines .
Je suis aussi longtemps descendu dans cet hôtel qui jouxtait la place Saint Michel, passage des Hirondelles connu par les jeunes citoyens du monde et les routards. Les émotions et les les caresses, les questions. Les réponses avant même les questions !
Francoise en était la grande prêtresse.
Dans ma mémoire, du fond de ma mémoire , cet hôtel particulier fut un cadeau de François premier fait à sa maîtresse …
J’ai souvent flâner – d’une échoppe en papier et encre à l’autre – à Saint Michel passant tout prêt de jeunes femmes et hommes qui s’essayer au hip-hop, je posais un regard sur le dragon de pierre terrassé par Saint Michel . De cette lutte naquit une fontaine hausmanienne et grandiloquente ! Mais finalement cette perspective cavalière lui donne un sens.
Cette mythique devanture jaune et ses étalages de livres et de disques sur lesquels s’arrêtent toujours les chalands font de la librairie Gibert Jeune un lieu merveilleux du quartier latin.
Je dis merveilleux, mais n’est-ce pas une étape sur le chemin de Compostelle , une marche de la quête du Graal, un arrêt, un refuge sur la route taillée dans l’hostile modernité, vers la connaissance et le savoir. Il s’agit pas d’un savoir perfusé par les mêmes canaux, les mêmes logiciels, la même pensée unique « totémisée » par le peuple abêti. Il s’agit d’une soif, d’un plaisir , d’odeurs de vélins et de vinyles qui chatouillent nos narines et nos papilles impatientes. Qui ne se souvient de cette escalier kitch et jaune qui montait aux étages ?
Ici les étudiants et les brocanteurs, les chercheurs et les chats perchés avaient l’habitude de se presser pour dénicher des livres d’occasion ou pas, des albums improbables , à deux pas des quais de Seine investis par les bouquinistes mais aussi par la librairie anglophone Shakespeare & Company.
Vous l’aurez compris, l’amour du livre, c’est ce qui fait l’âme de Saint-Michel mais aussi du quartier latin. Les amoureux aussi se pressaient se serraient , échangeaient leurs lèvres et leurs envies de corps de musique et de littérature. Leurs mains se baladaient dans les bacs et sur les rayonnages et sur les corps doucement, apeurées et pressées.
Jacques Servia
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (9 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « LA MORT D’UN EX-GEANT: GIBERT JEUNE NE SE RELEVERA PAS. »

    1. Je pense pas qu’amazon soit responsable de la situation actuelle ; le fossoyeur du petit commerce, n’a pas commencé, non plus avec la pandémie, depuis 40 ans , nos « élites perverses », font ce qu’elle peuvent pour détruire l’économie…

      1. je pense que vous avez raison, il devait être malade avant le confinement.
        Je pense qu’il était écrit qu’il devait mourir d’un abus de charges, de taxes et d’impôts. Il est mort des fonctionnaires qui n’ont toujours rien compris au commerce. Amazon est une réalité incontournable. Moi même j’achète maintenant mes bouquins, neufs ou occases chez Besos…

      2. Oui parce que c’est le plan fixe par le Forum Économique Mondial dont le Covid 19 en fait partir. Nos gouvernants dont les exécuteurs de la finances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *