Le Connerievirus

Le 20 janvier 2020 en Corée du Sud, le premier cas confirmé de coronavirus, est une femme chinoise de 35 ans. Puis de 30 cas le 17 février, le 24 février le nombre explose et progresse à 800.

La Corée du Sud, forte de ses expériences du SRAS en 2003 et surtout du MERS en 2015, a mis  en place de nouveaux protocoles pour lutter contre les maladies infectieuses et répondre à une pandémie.

La Corée du Sud, pays en expansion, une économie prospère, classé au 25ème rang selon l’indice de liberté économique (ILE)   https://www.heritage.org/index/ranking   , choisit le dépistage en masse (20 000 tests par jour) et de soigner la population plutôt que de la confiner, le tout accompagné d’une communication transparente.

4 entreprises sont habilitées à fabriquer des kits de dépistages, 140 000 sont produits et utilisés par semaine, répandus dans plus de 500 cliniques dont 40 ambulantes.

Seules les personnes atteintes sont confinées et soignées avec la chloroquine ou son dérivé.

Source :   https://www.eficiens.com/coronavirus-statistiques/

Un truc de dingue se produit alors !

Il n’aura fallu qu’1 semaine depuis le 24 février au 1 mars, pour inverser l’évolution exponentielle de la pandémie et 2 semaines de plus pour voir la courbe franchement s’aplatir.

La Corée du Sud accuse 120 morts pour 9 037 diagnostiqués positifs au 23 mars pour une population de plus de 51 millions touchée par le virus depuis plus longtemps que nous.

La France (66ème rang selon l’ILE) comme l’Italie (76ème), pays en faillite ayant pour principale cause leur technocratie, touchées plus tardivement par le coronavirus et donc qui aurait dû bénéficier de l’expérience de la Corée du Sud, choisissent l’archaïque confinement (méthode moyenâgeuse) avec le résultat que l’on connait, soit respectivement au 24 mars, 1 100 et 6 820 morts.

C’est le choix de la Chine (108ème rang selon l’ILE), pays des droits de l’homme et de la liberté que l’on connait.

C’est le choix de la Chine, oui, mais en moins bien. En France, en Italie, on ne soigne pas. La chloroquine et le Prof. Raoult sont dénigrés par nos hautes instances administratives de la santé.

Qu’ont décidé nos technocrates aussi prétentieux qu’instruits sélectionnés par notre chère éducation nationale (chère vu le budget et en plus eu égard aux résultats PISA obtenus, ce n’est rien de le dire) ? :

Macron : « Le virus n’a pas de passeport »

Peut-être qu’une mesure préventive visant à limiter le nombre de cas entrants sur le territoire aurait été la bienvenue ?

Cela aurait été peut-être l’occasion d’installer par exemple de manière définitive les systèmes qui consistent à prendre la température à la sortie des avions, cela existe depuis bien longtemps dans les pays asiatiques, ce qui a probablement limité le nombre de cas en Corée depuis la Chine.

Le confinement est adopté. Cela se traduit de la manière suivante :

« Restez chez vous, sinon amende de 135€ (au passage, des salauds ont pris plaisir à la délation quand d’autres plus lucides transgressaient ces stupides règles que d’interdire l’accès à un parc, une forêt, une aire de jeux… ça ne vous rappelle rien ?),

MAIS

allez voter pour nous élire

prenez nos transports en commun, principal vecteur de contamination

Les masques sont envoyés en Chine. En France, les masques, c’est bien connu ne servent à rien.

On ne soigne que les cas graves. Autrement dit, quand c’est trop tard, l’histoire de mettre nos personnels soignants à rude épreuve et d’engorger nos services hospitaliers sous-équipés et donc défaillants. Et cela permet également de faire durer la période contagieuse.

Les cliniques privées (gestion responsable) demandent à être réquisitionnées, parfois sans succès.   https://www.huffingtonpost.fr/entry/coronavirus-les-hopitaux-prives-veulent-etre-requisitionnes_fr_5e777307c5b6f5b7c5461687?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001&fbclid=IwAR0Yon0rlrCSbl7_4e0jqRhNGjzNoeK457nTTa_cWjYAUiS3Ice-MZmUPhQ

L’amendement pour ordonner le dépistage massif du coronavirus est déclaré « irrecevable »    https://www.facebook.com/DelphineBatho/videos/665092737573694/

Et pour couronner le tout, la seule usine en France habilitée à produire de la chloroquine, Famar, est en redressement judiciaire !   https://www.usinenouvelle.com/article/en-redressement-judiciaire-l-usine-famar-lyon-en-pole-position-pour-la-fabrication-de-chloroquine.N945741

Les charges, taxes et fiscalité en tout genre  auront eu la peau de cette entreprise pour nourrir notre ogresse administration.

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai bien l’impression que tout est mis en œuvre pour que le coronavirus puisse prospérer et contaminer le plus de monde possible. Pour faire durer le plaisir nos technocrates s’acharnent sur l’unique méthode de confinement qui ne sert à rien.

En réalité, je ne crois pas une seule seconde à un complot du genre. La réponse est définitivement Non.

Mais alors, comment est-ce possible ?

La connerie. Tout simplement.

Celle que l’on retrouve dans la jalousie.

Voyez-vous le Prof. Raoult qui dirige l’IHU de Marseille, la référence dans le monde, est probablement quelqu’un de brillant. Personnellement je n’en doute pas un seul instant. Il s’agit d’un miraculé. À le voir, l’écouter, c’est clairement quelqu’un d’atypique, hors système.

Dans les systèmes où la responsabilité ne pèse pas sur les individus, le monde du salariat, la fonction publique… bien souvent les personnes les plus brillantes sont éliminées d’office.

Ceux cherchant le pouvoir ou la reconnaissance et qui n’en ont en réalité pas les moyens qu’ils en soient conscients ou pas, s’accordent, sans même qu’il y ait eu concertation, autour d’un intérêt commun, à éliminer ceux qui leur paraissent être leurs principaux rivaux.

Au pouvoir, les médiocres c’est à dire ceux qui ne sont pas lucides sur leur condition humaine, représentant la grande majorité, alimentent le système par lequel ils ont été promus, mettent en place des procédures, protocoles, multipliant les organisations, façonnant une technocratie si lourde, que plus aucune responsabilité n’est engagée… afin de se protéger et imposer leur légitimité. Le système est devenu si étanche que la seule manière de le pénétrer est la cooptation, ce qui est contraire à l’idée de la démocratie que l’on nous vante tant.

La conséquence directe est que plus aucune décision sensée ne peut plus en sortir.

Aujourd’hui, le système dont des représentants comme le Haut Conseil de santé publique, l’OMS, alors que la chloroquine distribuée par millions depuis des dizaines d’année, dont l’efficacité a été prouvée en grandeur nature en Corée et ailleurs, appellent à la prudence, en réalité dans le seul but de rappeler leur seule légitimité :

“Des études réduites et non randomisées, réalisées à partir d’observations, ne nous apporteront pas les réponses dont nous avons besoin”, a averti le directeur général de l’OMS.

À ce rythme, il faudra plusieurs mois en France pour obtenir les résultats tant attendus là où la Corée du Sud aura mis 1 semaine.

Alors évidemment, s’agissant le cas présent de santé publique, l’efficacité de notre technocratie où le pouvoir est centralisé,  est immédiatement visible, il suffit de compter le surplus de morts qui s’accumulent en France à comparer à ce qui aurait pu être s’il on avait fait comme en Corée du Sud ou plus proche de nous, l’Allemagne.

Mais n’ayez crainte, il en est de même pour tous les secteurs d’activités économiques.

Le coronavirus aura été seulement un révélateur du secteur de la santé, notre système de santé issu du pouvoir.

Le pouvoir insensible au monde sensible.

C’est le pouvoir insensible à la réalité où tout est bien administré, ordonné, planifié en opposition avec le monde libre et sensé où il y a sans doute un peu de désordres, certes, mais qui en somme est le reflet de la VIE.

Les plaintes, légitimes elles, n’y changeront rien.   https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/info-franceinfo-coronavirus-au-moins-cinq-plaintes-deposees-contre-edouard-philippe-olivier-veran-ou-agnes-buzyn_3884011.html

Au mieux, ils seront « responsables mais pas coupables ».

La question est : Alors y-a-t-il un traitement contre le connerievirus ?

La réponse est non. Nous l’avons tous en nous. Pour s’en prémunir, il suffit de changer de système. Il en existe mais il faudra attendre l’effondrement de celui-ci.

Ne l’oubliez pas, l’État est un ami qui vous veut du bien, surtout à ceux qui prétendent en être les légitimes représentants, parce que la réalité, c’est que l’État n’existe pas. Il n’y a que des hommes.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (11 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

4 réflexions au sujet de « Le Connerievirus »

  1. Cerise sur le gâteau, les embrouilles autour du décret d’utilisation de l’hydroxychloroquine. Le professeur RAOULT a fait un tweet pour remercier Olivier VERAN : “Dans le cadre de l’urgence sanitaire, l’hydroxychloroquine peut être prescrite en traitement du COVID-19. Merci à @olivierveran pour son écoute.”
    Mais il va vite déchanter. Le ministre lui fait part d’une erreur d’interprétation et ai furieux après lui d’avoir désorganisé ses services? Le produit reste réservé aux formes les plus graves de la maladie. C’est l’échec certain de l’expérimentation puisque le Professeur RAOULT avait recommandé de le prescrire dès le début de la maladie, là où la charge virale est la plus importante alors que, pour les patients en réanimation, il n’est d’aucune efficacité. Echec assuré et peut – être voulu? Déjà, les médias apportent les témoignages de chefs de réa ayant utilisé le produit sans voir d’évolution positive.

  2. Tout cela me fait penser au roman de Pierre Boule, “La planète des singes” : le monde de la recherche publique, médicale au cas particulier est partagée entre gorilles, orangs-outans et chimpanzés.

    Les gorilles, piètres scientifiques et ne recherchant que le pouvoir, sont à la tête des administrations : INSERM, CNRS, universités et hauts comités en tout genre.

    Les orangs-outans, instruits mais incapables d’innovation, se contentent de répéter ce qui a été dit dans le passé et constituent le gros des troupes de chercheurs qui ne trouvent jamais rien et des enseignants ennuyeux.

    Les chimpanzés, créatifs et trublions, découvrent mais forcément par leurs découvertes perturbent l’ordre établi ce qui déplait fort aux deux autres espèces simiesques précités.

    Je vous laisse le soin de déterminer à quelles espèces de bêtes velues appartiennent les Buzin, Salomon, Delfraissy, Lina, Raoult et autres en fonction de leur morphologie (c’est un exercice de biologie appliquée).

  3. Oui, je crois que vous avez parfaitement résumé la situation par une seule phrase :

    LE TRIOMPHE DE LA MEDIOCRITE !

    ce qui n’a rien d’étonnant quand on connait l’esprit de cour, avec ses petits marquis, qui règne dans les ministères.

    Tout le monde dit la même chose par veulerie, obséquiosité ou lacheté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *