On s’occupe de tout… vous méritez autant que…

“On s’occupe de tout”, c’est en quelque sorte la base de l’escroquerie qu’est devenue la notion abstraite d’Etat.

D’une dimension conjoncturelle, face à un problème dont la solution appelle naturellement un acte collectif, ce dernier est devenu pérenne uniquement par addiction au pouvoir de ceux qui aiment se projeter en organisateurs de l’acte collectif. Qui aiment le pouvoir, pour résumer simplement.

Donc, c’est la recherche de leur plaisir personnel, leur addiction au pouvoir, qui amène les hommes de l’Etat à nous entraîner dans une spirale collectiviste.

Pour nous maintenir dans cette spirale ils ont deux atouts, les deux s’appuient sur deux défauts présents de façon endémique au fond de chacun de nous : La paresse et la jalousie.

Le premier “on s’occupe de tout” fait appel à notre paresse. Ils font en sorte qu’il soit séduisant.

Le second “vous méritez autant que” fait appel à notre jalousie naturelle, flatte notre envie qui justifie la dépossession de ce que possède l’autre, que nous n’avons pas.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (4 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

3 réflexions au sujet de « On s’occupe de tout… vous méritez autant que… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *