Puisqu’on vous dit que tout est sous contrôle ….

Si vous avez suivi les évènements, vous avez appris qu’il n’y avait pas d’épidémie et que c’était un phénomène juste localisé à la Chine ; puis finalement qu’il y en avait une !

Il n’y avait pas de risque en France puis finalement il y a des contaminés et même des morts !

Les gens qu’on a rapatriés de Chine n’avaient rien mais finalement l’épidémie dans l’Oise serait due à la contamination des militaires de la base de Creil qui ont été utilisés pour rapatrier les français de Chine et, eux, n’ont pas fait de quarantaine ! Autrement dit, par décision administrative, il semblerait que nous ayions-nous-mêmes importé le virus de Chine !

On ne pouvait pas mieux faire !

On nous a expliqué que l’épidémie était confinée dans un endroit puis finalement on apprend qu’il y en a partout !

On nous dit qu’elle n’est dangereuse que pour les vieux mais finalement des personnes plus jeunes meurent aussi !

Par mesure de sécurité, on ferme les musées, les salons, les écoles, les crèches mais on autorise les matchs de foot !

On interdit les marchés en plein air mais on autorise les supermarchés !

En fait, comme prévu, l’épidémie se joue des frontières, elle se répand de manière inévitable et il y aurait désormais plus de 100.000 cas confirmés dans le monde … sans compter ceux qu’on ne connait pas (il peut y avoir des porteurs asymptomatiques, mais contagieux, sans compter ceux qui guérissent tous seuls) !

Et maintenant toutes les régions françaises sont touchées et on a clairement affaire à une accélération de la multiplication des cas de contamination !

Nous sommes passés sans transition du monde virtuel d’une épidémie à la télévision à la réalité dramatique d’une épidémie avec ses morts et cette réalité se rapproche tous les jours …

Le métro était déjà très pollué, il va aussi devenir très dangereux …. Sera-t-il un jour prochain fermé par mesure de prophylaxie ? Même chose pour les bus et les trains de banlieue ?

On sent clairement que l’Etat fonctionnaire hésite à prendre des mesures plus coercitives; sans doute par peur d’en faire trop. Pour l’instant, il faut juste ne plus faire la bise, ni se serrer la main et se tenir à au moins deux mètres de son interlocuteur…

Mais, pas d’inquiétude, il y a des masques pour se protéger après avoir expliqué que ces masques ne servaient à rien et puis tiens non finalement il n’y en a pas ! J’ai questionné mon pharmacien : Il n’y a plus de masques depuis bien longtemps et aucun moyen d’en avoir !

Et le personnel médical a fait savoir qu’il n’avait pas envie de faire office, faute de matériel de protection, de victimes expiatoires de cette épidémie pour cause d’imprévoyance administrative …

En plus, il y aurait de vilains individus qui spéculent sur les gels hydro alcooliques, dont on peut d’ailleurs parfaitement se passer. Heureusement, le gouvernement veille et a pris un décret pour en fixer le prix plafond comme aux bonnes heures de la révolution quand on avait fait la même chose pour la farine dans le but d’éviter les émeutes ; sans résultat tangible !

Là où l’affaire devient comique, c’est lorsque l’on apprend que l’administration demande aux pharmaciens de vendre ces flacons de gel à perte, ce qui est interdit par la Loi décidée par cette même administration, car le prix fixé par décret est inférieur au prix d’achat.

On sent la fébrilité d’une administration qui patauge dans ses incohérences car elle découvre, effarée, que le virus, contrairement aux braves français, n’obéit pas ses oukases !

En fait, rien ne se passe comme l’administration l’avait prévu !

E Macron a eu la seule parole sensée : on a affaire à une véritable épidémie et on en a pour des semaines …

Il reste juste à souhaiter que le nombre de gens hospitalisés n’augmente pas trop car on pourrait découvrir que les hôpitaux n’ont pas les lits nécessaires, ni le personnel, pour les accueillir et les traiter !

Les milieux financiers de leur côté prennent la mesure des conséquences de cette pandémie qui va progressivement bloquer l’économie mondiale.

Les bourses plongent :  le CAC 40 a perdu 1.000 points en 15 jours ! -4,14% rien que pour la séance de ce jour après – 2% hier jeudi !

En gros la panique s’installe, la fièvre est dans les esprits avant d’être dans les corps !

Le prix du pétrole est passé de 68 à 46 dollars le baril en un mois et il vient de perdre 9% sur une seule séance mais rassurez-vous le prix ne baissera pas vraiment à la pompe car sur 1.40 € de prix du carburant à la pompe il y a 0.90€ de taxes qui elles … ne baissent pas !

Même le cartel de l’OPEP n’arrive pas à enrayer la chute des cours (il faut dire que la Russie ne veut pas collaborer avec les monarchies du Golfe car elle estime pouvoir survivre même avec un pétrole à 40$ le baril). Détail intéressant : Un cartel est une organisation maffieuse illégale en droit national mais elle est autorisée lorsqu’il s’agit d’Etats qui s’entendent sur le dos du consommateur.

Les valeurs bancaires s’écroulent (Natixis chute de -20% depuis le début de l’année, et c’est -30% pour la Société Générale) car bien évidemment se pose la question du remboursement des créances douteuses qui ne pourront être recouvrées du fait de la défaillance d’entreprises ou de particuliers.

La compagnie aérienne Lufthansa bloque 150 appareils au sol sur une flotte de 750 ; les compagnies aériennes tombent les unes derrière les autres …

J’avais évoqué le risque d’une récession probable au deuxième trimestre. Elle est désormais certaine, la question qui demeure est désormais celle de son amplitude et de sa durée !

Les dégâts sur les entreprises et l’emploi risquent d’être immenses et nous pourrons alors toucher du doigt toute l’impéritie de l’Etat fonctionnaire incapable de s’adapter et de réagir !

Aucune banque centrale ne pourra enrayer cette déroute. L’émission de monnaie ne soigne que la fièvre monétaire pas la fièvre infectieuse liée à un virus

Et la question que personne n’ose évoquer est : le surendettement mondial va-t-il avoir des conséquences néfastes et va-t-il provoquer une crise systémique ; spécialement en cas de retour de l’inflation qui obligerait les banques centrales à augmenter les taux avec un risque sur les dettes publiques des Etats surendettés ?

La « politique » irresponsable de nos chers dirigeants de poursuivre dans la voie de l’endettement forcené pourrait bien prendre fin, de manière inattendue, du fait de l’envolée des taux ! Le gouvernement aura alors quelque mal à expliquer pourquoi il doit réduire certaines dépenses …à la grande colère de leurs bénéficiaires !

J’attends avec impatience les statistiques de l’INSEE concernant l’activité au mois de février et les ventes de voitures neuves …. qui avaient déjà trébuché en janvier !

Pendant ce temps, les écolos se taisent, ils n’ont rien à dire. Le virus ne serait pas climatique, il ne serait pas écologique ou est-ce qu’ils n’ont pas de solution miraculeuse à proposer ?

En tout cas, le sauvetage de la planète et les émissions mortelles de CO2 (qui n’est pas un polluant), tous ces soucis de bobos friqués, vont passer au second plan !

Bon, pour l’instant vous ne manquerez pas de produits alimentaires dans les rayons de vos supermarchés car ce sont, pour l’essentiel, des produits locaux ou régionaux. Par contre, il faudra vous attendre dans les prochaines semaines à des ruptures de stock de vos produits chinois favoris (téléphones portables, ordinateurs, télévisions, gadgets en tous genres !).

Non, non, vraiment, il n’y a pas de raison de s’inquiéter puisqu’on vous assure que tout est sous contrôle

La suite risque d’être désopilante !

Bien cordialement à tous !

Licence de publication : La reproduction de cet article n’est autorisée qu’à la condition de le rependre en totalité, d’en rappeler l’auteur et le site originel de publication.

 

 

 

Dominique Philos

A propos Dominique Philos

Navigateur, né en 1958, après un DEA de droit commercial de l’université de Paris I Panthéon-Sorbonne, je suis devenu Conseil Juridique, spécialisé en droit des affaires et fiscalité. L'Etat ayant décidé l'absorption des Conseils juridiques par les avocats, j'ai poursuivi mon activité en tant qu'avocat en droit fiscal et droit des sociétés spécialisé ... en divorces ; jusqu'à ce que je sois excèdé par les difficultés mises à l'exercice de mon activité professionnelle. J'ai démissionné du Barreau en 1998 et partage désormais ma vie entre la France et la Grèce. Européen convaincu, persuadé que le libéralisme est la seule option possible en matière économique, soucieux du respect des libertés individuelles, je suis un libertarien qui déteste l'Etat et son administration tentaculaire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (8 votes, moyenne : 4,63 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « Puisqu’on vous dit que tout est sous contrôle …. »

  1. Je trouve que, malheureusement, vous vous êtes laissé gagner par le pessimisme ambiant, relayant de fait la volonté des médias de nous faire peur avec ce virus, ce qui tranche avec la rigueur de l’analyse de vos articles précédents. Déjà, les cas de décès seraient liés à une autre pathologie et aucune information n’a circulé sur ceux dus uniquement au virus s’ils existent. Les médias viennent d’ailleurs de changer les termes de leurs informations à ce propos. Ils ont remplacé leur “décès dus au coronavirus” par “liés au coronavirus”. 80 % des contaminés ne nécessite pas d’hospitalisation et ce taux devrait baisser car les mesures de précaution ont été revues. Ce virus se propagerait moins facilement que la grippe, certains pays certifiant même qu’il est moins dangereux que la grippe. Beaucoup d’imprécisions et d’avis contraires circulent sur les plateaux de télé mais quelques experts se montrent résolument rassurants. L’OMS, est – ce par volonté de préparer le terrain pour les grands de l’industrie pharmaceutique et le développement de vaccins à venir, est très alarmiste. Ce qui est certain, c’est que les mesures prises pour minimiser la propagation du virus, ont des conséquences sur l’activité économique. Est – ce qu’elles ont un bénéfice positif par rapport aux conséquences d’un plan moins contraignant, compte tenu des incohérences actuelles? La question a – t – elle une réponse?

    1. Entre hier soir et ce matin, j’ai entendu au moins trois fois, à la radio, l’affirmation répétée en boucle :

      “pas d’inquiétude, tout est sous controle”

      Ca se voit ….

  2. Il serait bon de se débarrasser d’un à deux millions de virus-fonctionnaires (ponx) qui eux même si il n’y a aucun travail vont continuer à être payés, primés, logés et tutti quant . . . pendant que d’autres vendront voiture, TV et autre pour manger et faire manger leur familles.

    1. Il serait surtout bon de supprimer le statut de fonx pour tout le non régalien . Le pb des fonx serait réglé en cas de cata, il se trouveraient dans la même situation que ceux qu’ils enquiquinent depuis trop longtemps .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *