Religions politiques

Appéritif

L’Islam en est une, la République une autre qui ne sont pas autre chose que des sociétés parmi tant d’autres pour un vivre ensemble et l’accepter dans un cadre de règles qui deviennent une normalité, pour leurs assujettis respectifs.

En sortir de l’une ou l’autre est possible, comme le font des migrants, à leurs risques et périls mais c’est encore envisageable, quitte parfois à devoir abandonner son passeport d’origine pour en épouser un autre. Car la double nationalité ou multiple ne va pas de soi pour différents pays, selon le principe : Tu nous aimes ou tu nous quittes. Un bannissement potentiel en quelque sorte.

Chaque homme ou femme qui naît dans une de ces matrices, n’a pas le choix au départ. On lui a donné vie dans un cadre ou si vous préférez un environnement. Un même ADN ne va pas grandir de la même manière selon où il évolue, au sein d’une « famille » ou une d’autre, d’une nation ou d’une autre, ou plus prosaïquement, d’un univers ou d’un autre.

A lui ou elle ensuite de l’épouser dans l’acceptation pur et simple ou de la réfuter, si il ou elle en a la possibilité, par conviction, et par là un chemin qui laisse l’individu choisir, ce qu’a permis l’essor de l’Occident.

Religions politiques

Quand on parle d’Islamisme, on parle d’abord de l’Islam dixit le billet d’Eric Verhaeghe – https://lecourrierdesstrateges.fr/2020/10/19/ces-versets-du-coran-qui-appellent-a-la-haine-et-au-meurtre-des-infideles/

Quand on parle de la République, on oublie un peu trop souvent sa genèse dans le sang dixit le billet de Jean-Batiste Noé : https://institutdeslibertes.org/islamisme-un-filet-inextricable/

Nous sommes donc en présence de chaque côté, de gardiens du Temple, des intégristes, si vous voulez les désigner ainsi.

Quand l’Islam et la République se rencontrent sur, non pas des Terres de colonisation, mais sur celui de la République, nous avons un problème. Non pas que nous ayons raison dans les principes de vie en communauté parmi nous, mais c’est notre culture qui se confronte à d’autres intégristes d’un autre régime politique tout aussi conquérant que le nôtre. J’ai presque envie de dire que c’est le Cheval de Troie que nous avons accueilli dans nos murs. Inutile de porter la responsabilité de cet état de fait à quelques-uns chez nous, c’est fait et il faut trouver des solutions.

Les solutions chez nous dans la religion dominante

Elles sont très simples. La règle de la République doit s’appliquer à tous, indépendamment de ses origines. La règle en la matière devrait être pour notre Etat, ne pas baisser son froc devant des communautarismes étrangers. En clair, chaque étranger ne doit pas être favorisé par rapport à un français de souche !

Vous allez me dire quel est le Français de souche ? Le camembert que nous allons interviewer en Normandie et puis le Champagne en Alsace et encore plus par tous les corps de métier et de savoir-faire qui sillonnent à travers notre hexagone parmi nos templiers.

Macron le bref, bombe le torse de la République en relation avec le dernier martyre de la même pour nous dire : « La peur doit changer de camp ! »

En a-t-il les moyens ? Bien sûr que non ! Car il lui faudrait être beaucoup plus ferme pour diligenter police, gendarmerie, armée et justice, via des services opaques du renseignement, pour éradiquer ces « 11 septembre 2001 » de notre territoire.

Pensez-vous que Youssouf Fofana, emprisonné aux frais du contribuable à près de 100 € la journée, va devenir un contribuable de notre République, une fois sorti de prison ? Ce bonhomme a commis des actes de barbarie sur un homme, pour aller se réfugier sur ses terres d’Afrique avant d’être repêché par la justice française.

Les éradiquer veut dire aussi les martyriser, comme on a su le faire dans nos geôles de notre histoire, puis les exécuter pour qu’ils ne reviennent pas !

Cette autre religion installée sur notre sol ne fait pas de quartier, en faisons de même !

Conclusion

Vous allez me prendre pour un gros facho pédo-nazi par mes propos ci-dessus, mais sachez que je suis un homme non-belliqueux et très ouvert à la discussion. Mais quand j’en ai assez d’un débat stérile, provoquer les sensibilités ne me fait pas peur. Je n’ai pas peur !

Bien à vous

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

5 réflexions au sujet de « Religions politiques »

  1. « Aimons-nous vivants… » et ….« Respectons les morts » qui ont donné la vie pour notre liberté
    Pendant plus de 4 siècles, par des conquêtes brutales et sanguinaires, L’islam a mis sa main de fer sur le bassin méditerranéen et une vaste partie de l’orient.
    Si on ne peut exclure que le doux Erdogan s’emploie à «ressusciter » (son seul emprunt à la chrétienté) la fougue populaire d’une gloire expansionniste mémorielle, il faut davantage craindre les velléités des intellectuels-stratèges des Frères musulmans & autres salafistes patentés dans leurs entreprise de reconquête territoriale.

    Ils possèdent une remarquable capacité d’analyse de nos propres faiblesses, une aptitude reconnue à déceler et user des failles de notre état de droit, une maestria dans l’utilisation des outils de communication et peuvent compter sur les soutiens indéfectibles de trop de relais parmi les « prosélytes de l’islamo-gauchisme », de certains élus locaux complices des réseaux musulmans pour se faire élire, et plus généralement ceux que Michel Onfray désigne courageusement comme « intellectuels et journalistes, éditorialistes et patrons de presse, influenceurs et universitaires, professeurs et militants politiques, chefs de partis, syndicalistes et associations dites de défense des droits de l’homme, vedettes du show-biz qui ont du sang sur les mains »…et faut-il le rappeler, désormais un pape François et son haut-clergé qui, en guise de pardon? , invitent ceux des chrétiens « sourds et aveugles », à poser la tête sous le sabre de l’islam conquérant!
    Les islamistes cherchent à peser sur la vie quotidienne et le rapport aux autres des Français de confession musulmane et des musulmans étrangers résidant en France.
    Ces militants de l’islam font ce qu’il faut pour imposer leur orthopraxie, des pratiques vestimentaires, alimentaires, rituelles dans tous les secteurs de notre vie sociale mais également une norme de comportement et de rapports entre les hommes et les femmes avec un premier objectif bien identifié que chaque français, non musulman, devrait voir chaque jour , celui de séparer les fidèles musulmans du reste de la population…

    Par là, nous ouvrons grand le boulevard à l’islam conquérant en leur facilitant la tâche par l’abandon de notre propre civilisation, par le renoncement quotidien et individuel, par la compromission de trop d’élus locaux et en nous soumettant aux règles imposées par nos tribunaux ( Conseil d’Etat , Cour de Cassation et Conseil Constitutionnel ) aux principes édictés par les juges de la CEDH et de la CJE, organismes dépourvus de toute légitimité…entérinant ainsi notre inexorable perte de Souveraineté.

    Allons-nous entendre les voix de la raison- qui ne sont pas d’extrême droite comme le claironnent tant de tristes prophètes gauchistes et chantres des droit-de-l’homme de malheurs- et surtout comprendre que l’ennemi intérieur c’est avant tout « nous-mêmes » et notre coupable abandon.
    Aimons-nous en tant que Français héritiers d’une culture extraordinaire et totalement fiers de tout notre passé et opposons à chaque instant une farouche détermination à combattre sans faiblesse ni mansuétude une résignation bien instillée par les gauchistes depuis la fin de l’épreuve de décolonisation.

    LA PROPAGATION ISLAMIQUE ?…ON Y ARRIVE . . . ( 2,07 MINUTES )

    Écoutez et voyez par vous-même !

  2. Cher Henri un rappel de mon analyse= La France depuis quelques décennies est une suite de mensonges sur lesquels beaucoup trop de citoyens sont d’accord et cela rend son redressement impossible ou très , très difficile.
    « Plus une société se détourne de la vérité, plus elle déteste ceux qui la disent. » George Orwell

    Après la monstrueuse décapitation de Samuel Paty la démonstration est faite que les services judiciaires et les auxiliaires de justice ont failli à leur tâche. En effet les plaintes déposées par les parties en présences n’ont pas été entendues dans les délais raisonnables voir classées . Si les services judiciaires avaient fait leur travail le pire aurait été évité.
    Pour croire en la justice française il faut donc beaucoup d’humour ; Message important Je vous prie de trouver ma Réflexion d’un citoyen Homme d’expérience face la justice Française médiocre, cliquez pour lire la suite= https://developpement-mental-semantique.com/reflexion-dun-citoyen-face-a-la-mediocrite-judiciaire-en-france/?fbclid=IwAR3KcuIL4B4UbQ1EcscKqFBE_PQ7thOf-3d-x-L-jqUieB9xEjxtHCC864Y

  3. Heureusement que nous allons pouvoir aller sur d’autres planètes dans les années qui viennent, leur nombre n’étant pas toutefois encore précisé,!
    Ainsi les nouvelles générations pourront créer une nouvelle société,..tout au moins essayer, en tenant compte des(très) nombreuses erreurs passées…
    C’est de l’utopie sans doute, mais par ces temps de restrictions des libertés individuelles pour cause de covid, il est excellent pour le moral de s’échapper par la pensée du “cloaque terrien” actuel….et le mot est faible.!
    Et ceci personne ne peut nous en empêcher…
    Bienvenue ainsi aux amies endorphines…antalgiques, anxiolytique, relaxantes……que du bonheur… et il est gratuit en plus!

  4. Personnellement je ne pense pas qu’il y ait besoin d’écarteler les sarrasins en place de Grève, la suppression les allocs découragerait déjà la plupart des prétendants opportunistes à la nationalité française et réduirait par la même occasion les déficits sociaux et les charges afférentes pour les entreprises.

    Mais le problème est qu’une bonne partie des français de souche protesteront de concert avec les immigrés si cela était réalisé tant ils sont drogués au social et pas que les plus pauvres, je pense en particulier à toute la polémique qu’il y avait eu lorsque L. Jospin, alors qu’il était premier ministre, voulait supprimer les allocations familiales des salariés à hauts revenus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *