Saloperie de temps

Ma lettre ouverte au DG de la DDFIP 17

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (10 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

2 réflexions au sujet de « Saloperie de temps »

  1. Vous êtes pas sortis de l’auberge. Avec les communistes vert, ils ont simplement changé la couleur du drapeaux, la faucille et le marteau, sont sur fonds vert au lieu de fonds rouge. Ces gens vont monter au pinacle de la médiocrité, comme pour les soignants, quelques uns ont bossés, tous seront augmenté, que se passeras t’il demain? Ceux qui ont bossé, resteront chez eux. C’est cela la régulation vers le bas. Les bons sont dévalorisés, traité de voleur, de fraudeur, les mauvais enfoncent les clous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *