Un peu de poésie dans ce monde de brutes.

L’histoire que je vais vous dire, je la tiens d’un romarin de mes amis.

Tout près du monticule caillouteux où il vivait était une petite prairie, dont plusieurs herbes l’avaient en sympathie.

L’une d’elle, aujourd’hui très âgée, lui a raconté la peur de sa vie.

Elle et sa fille en fleur et magnifique conversaient avec un coquelicot voisin.

Soudain, une vache s’est approchée arrachant de sa large langue des poignées d’herbe goulûment.

Le coquelicot disparut de cette terrible façon.

Alors que sa fille-fleur hurlait silencieusement tétanisée par la peur, elle vit arriver sur la route une camionnette diesel blanche.

« Ne pleure plus, dit-elle à sa fille en l’entourant de sa tige tremblante, nous sommes sauvées voilà le boucher qui arrive »….

Moralité : tout dépend de quelle place on voit les choses.

Bien à vous. H. Dumas

Henri Dumas

A propos Henri Dumas

Que les choses soient claires, je n'ai jamais triché fiscalement. Cela indiffère le fisc, qui considère que ses intérêts immédiats sont supérieurs à ceux de la survie de l'entreprise. C'est ainsi qu'il est capable de redresser et de tuer à partir de données relatives telles que des provisions, des évaluations de stock, des refus de déduction ou de récupération de TVA que le chef d'entreprise a pu gérer en toute bonne foi dans le cadre de ses responsabilités légitimes. De la sorte, alors qu'il est consentant vis à vis de l'impôt, respectueux des règles fiscales, l'entrepreneur peut se trouver, du fait de la cupidité du fisc, exposé lors d'un contrôle fiscal à des redressements qui, suivis des moyens de coercition démesurés du fisc, vont le paralyser, ruiner la confiance de ses partenaires et, finalement, le détruire.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (5 votes, moyenne : 5,00 sur 5)
Loading...

Une réflexion au sujet de « Un peu de poésie dans ce monde de brutes. »

  1. Une autre histoire humoristique = Moshe dit à Simon :
    > – « Tu te souviens de mon fils ? Tu sais que je l’ai toujours élevé dans le respect de la religion hébraïque. Il s’est passé une chose bizarre. Je l’ai envoyé en Israël pour qu’il grandisse en vrai juif, et lui… Il est revenu chrétien ».
    > -« Bizarre, lui dit Simon, moi aussi j’ai élevé mon fils dans le respect de la religion, mais quand je l’ai envoyé en Israël, il est revenu chrétien aussi ».
    > « C’est très bizarre, parlons-en au rabbin », répond Moshé :
    > « Nos enfants, que nous avons éduqués dans le pur judaïsme, sont allés en Israël et sont revenus à la maison chrétiens ».
    > -« C’est très bizarre, parce que même mon fils est allé en Israël et, malgré qu’il ait été élevé par un rabbin, il est revenu à la maison chrétien ».
    > -« Alors qu’est-ce qu’on peut faire », demanda Moshé.
    > Et le rabbin :
    -« Demandons au Seigneur : Seigneur D’Israël, Dieu d’Abraham, Isaac et de Jacob, écoutez-nous, nous voulons vous demander un conseil : nos enfants, tous d’excellents juifs, sont allés en Israël et sont revenus à la maison chrétiens, que pouvons-nous faire ? »
    . Et Dieu répond : « C’est très bizarre, parce que mon fils aussi… ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *